Delhaize essuie une perte de 87 millions d’euros au troisième trimestre

Delhaize essuie une perte de 87 millions d’euros au troisième trimestre

Ce matin le Groupe Delhaize a publié des résultats décevants pour le troisième trimestre. Le distributeur belge a annoncé une perte de 87 millions d’euros, attribuable en grande partie à Delta Maxi.

Bénéfice de 108 millions d’euros, sans les Balkans

Delhaize enregistre des pertes de valeur de 195 millions d’euros sur le goodwill et les noms commerciaux de Delta Maxi « suite à la croissance des revenus et de la rentabilité en-dessous des prévisions chez Maxi qui fait face à un environnement économique de plus en plus difficile », explique le groupe.


Delhaize a repris Delta Maxi en 2010, mais jusqu’à présent cette chaîne de supermarchés implantée aux Balkans s’est plutôt avérée un boulet pour le distributeur belge, qui a d’ailleurs revendu tous les magasins en Albanie et au Monténégro. Sans les pertes enregistrées aux Balkans, Delhaize aurait réalisé un bénéfice de 108 millions d’euros pour le troisième trimestre,  au lieu des 87 millions d’euros de pertes annoncées ce matin.


Au total Delhaize affiche pour le troisième trimestre un chiffre d’affaires de 5,34 milliards d’euros, alors que les analystes prévoyaient 5,31 milliards d’euros. Toutefois le bénéfice d’exploitation sous-jacent de 176 millions d’euros se situe légèrement en deçà des 180 millions attendus.

 

Les bonus du management affectent le bénéfice américain

Aux Etats-Unis le chiffre d’affaires progresse de 2,2% à 3,3 milliards d’euros. Par contre le bénéfice d’exploitation sous-jacent diminue de 20,2% en raison  des bonus versés au management (l’an dernier il n’y avait pas eu de bonus suite aux résultats décevants) et des marges bénéficiaires moins élevées chez Hannaford suite à des diminutions de prix.


Food Lion affiche le quatrième trimestre consécutif de croissance positive des volumes et du chiffre d’affaires sur base comparable. « Chez Hannaford nous avons enregistré une tendance positive similaire soutenue par des investissements en prix supplémentaires depuis le deuxième trimestre ».


La branche européenne poursuit sa croissance  

En Belgique Delhaize a vu son chiffre d’affaires progresser de 4,3% à 1,3 milliard d’euro (+1,5% sur base comparable), avec toutefois une baisse conséquente du bénéfice d’exploitation de 20,5% suite aux promotions et aux diminutions de prix. Pierre-Olivier Beckers, CEO du Groupe Delhaize : « En Belgique nous avons maintenu la part de marché, grâce à l’expansion du réseau et une croissance plus élevée du chiffre d’affaires comparable ».


Dans le Sud-Est de l’Europe, Delhaize maintient, voire même augmente sa part de marché sur ses trois principaux marchés, ce qui résulte en une amélioration de la rentabilité pour l’ensemble de la région.


Des défis en perspective pour le nouveau CEO

« Pour 2013 nous confirmons notre prévision de générer un bénéfice d’exploitation sous-jacent  d’au moins 755 millions d’euros à taux de change identiques et un cash-flow libre d’environ 500 millions d’euros », affirme le CEO sortant Beckers.


« Demain, je passerai le relais en tant que CEO du Groupe Delhaize à Frans Muller. Depuis qu'il a rejoint la société il y a quelques semaines, Frans a passé beaucoup de temps au sein de nos différentes activités européennes et américaines et a déjà apporté beaucoup d'énergie au Groupe. Son expérience dans le domaine de la distribution alimentaire alliée à la poursuite du dynamisme des ventes au niveau du Groupe et à notre bilan solide renforcent ma confiance dans le futur du Groupe Delhaize », ajoute-t-il en conclusion.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: