Delhaize lance Fresh Atelier, son nouveau format de proximité

Delhaize Fresh Atelier

Avec un mélange novateur de solutions de repas frais, d’achat ‘on the go’ et de point de retrait urbain pour les courses online, Delhaize souhaite offrir des facilités aux clients pressés. Le retailer entrevoit un potentiel de 200 points de vente d’ici trois ans.

 
Du instant retail

« C’est un exemple de ‘instant retail’ où, pour la première fois, le ‘on the go’, le physique et le numérique sont combinés de cette manière », précise le dirigeant Xavier Piesvaux. Il s’adresse à une clientèle urbaine très occupée qui connaît bien la technologie numérique, qui veut gagner du temps tout en ayant une alimentation saine.

 

Comme dans le nouveau supermarché de Nivelles, c’est le Fresh Atelier qui joue le rôle principal dans ce format. On y trouve des sandwiches, des snacks, des smoothies, des potages et des repas chauds qui sont préparés sur place. Les clients peuvent également se servir au bar à salades et faire un choix parmi plus de 1.500 références emballées, telles que du pain, de la pâtisserie, des salades, des snacks et des boissons. Le paiement en caisse se fait très rapidement grâce au Quickscan et les clients pourront également utiliser une appli scan & pay dès le mois de février prochain. Fresh Atelier est d’ailleurs un format de très petite taille : 80 à 100 m².

 
Un point de retrait urbain

Ce format est bien plus qu’un magasin axé sur une clientèle occasionnelle. Les clients peuvent passer leur commande faite en ligne parmi les 15.000 références que compte un supermarché Delhaize, et venir la chercher dans le point de vente dès le lendemain. Delhaize ouvre ainsi le premier ‘city-drive’ belge, un point de retrait pour piétons.

 

Fresh Atelier est un concept de franchise, comme Proxy Delhaize ou Shop & Go. Le premier magasin a ouvert ses portes dans la galerie Ravenstein à proximité de la Gare Centrale à Bruxelles. Cette année, un second point de vente verra le jour à Leuven. Si les évaluations sont positives, Delhaize entrevoit l’ouverture de 200 magasins en trois ans de temps, et plus particulièrement dans les villes.