Delhaize lance un label de qualité pour la viande porcine belge | RetailDetail

Delhaize lance un label de qualité pour la viande porcine belge

Delhaize lance un label de qualité pour la viande porcine belge

Delhaize lance un nouveau label de qualité, qui  non seulement doit promouvoir la viande de porc belge sur le marché, mais en même temps donner un coup de pouce aux éleveurs de porcs. Il est question d’un investissement de 2 millions d’euros par an, indique le distributeur.

« 100% belge » et « Mieux pour tous »

Désormais la viande de porc fraîche vendue dans les rayons chez Delhaize, sera non seulement « 100% belge », mais affichera également le label « Mieux pour tous ». Delhaize s’engage à ce que sa viande de porc provienne uniquement « de porcs nourris d’une alimentation équilibrée et végétale, riche en Omega 3 naturels. »


Le surcoût de ce type d’alimentation pour l’agriculteur, environ 2,59 euros par porc, lui sera remboursé par Delhaize. De plus le retailer offrira un euro supplémentaire par porc, afin de soutenir les éleveurs, qui depuis des années ont du mal à obtenir un prix correct  pour leur viande. Pour Delhaize il serait question d’un investissement d’environ 2 millions par an.


Le couteau sous la gorge

Le nouveau label a été présenté vendredi dernier à la ferme de la famille Rabaeys à Jabbeke, en présence de la ministre de l’agriculture Joke Schauvliege. « Je ne peux que me réjouir de l’initiative de Delhaize, car de nombreux éleveurs de porcs ont le couteau sous la gorge », indique l’agriculteur Patrick Rabaeys. « Personnellement j’ai encore des revenus en tant que vétérinaire, mais pour bon nombre d’éleveurs de porcs la situation n’a que trop duré. Et le boycott Russe n’a fait qu’aggraver les choses. »


« Ce type de collaboration est unique en Belgique. Delhaize stimule l’innovation et la différenciation, apporte une plus-value pour les éleveurs de porcs et les consommateurs et contribue ainsi à construire un avenir durable », commente le porte-parole Roel Dekelver.Toutefois Delhaize n’est pas le seul distributeur à venir en aide aux éleveurs de porcs : fin septembre le discounter Colruyt annonçait qu’il bloquerait les prix d’achat de la viande porcine durant deux mois, « afin de créer une soupape de sécurité pour les éleveurs de porcs belges. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La chaîne de restaurants belge Umamido s’en va conquérir les pays voisins

20/02/2018

La chaîne de restaurants belge Umamido, spécialisée dans les plats à base de nouilles, envisage une expansion internationale l’an prochain et l’ouverture de nouveaux établissements en Belgique. Umamido  sert des rāmen, une soupe à base nouilles d’inspiration japonaise.

La Jupiler disparaît des rayons durant quelques mois

20/02/2018

AB InBev lance un coup de pub étonnant : sa marque phare Jupiler disparaîtra des rayons durant quelques mois. Afin de ‘soutenir’ les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde (ou pour en tirer profit) la marque s’appellera temporairement ‘Belgium’.

Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

A l’exemple de la France, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes. Le lait coûtera 1,05 €, afin que les agriculteurs obtiennent une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Le groupe d’achat européen Agecore met la pression sur Nestlé

16/02/2018

Le groupe d’achat européen Agecore menace de retirer 160 produits Nestlé de sa liste à moins que l’entreprise suisse n’octroie de meilleures conditions. Colruyt, Coop et Edeka, entre autres, font partie du groupe Agecore. 

Back to top