Delhaize : Les syndicats refusent la prépension imposée pour les plus de 55 ans

Delhaize : Les syndicats refusent la prépension imposée pour les plus de 55 ans

Les syndicats refusent catégoriquement la prépension imposée pour quelque 1.300 Delhaiziens âgés de plus de 55 ans. La direction de Delhaize aurait mis cette proposition sur table, bien qu’elle ne veuille ni confirmer, ni démentir cette information.

80% du salaire net

Selon la ‘proposition’ de la direction de Delhaize, une grande partie des 2.500 licenciements annoncés se ferait donc via l’ancien système des prépensions. Tous les travailleurs de plus de 55 ans seront obligés de partir en préretraite et percevront encore 80% de leur dernier salaire net.


« C’est du moins la proposition de la direction. Nous rejetons catégoriquement la prépension imposée, seule une préretraite volontaire est acceptable », indique Jan De Weghe du syndicat socialiste BBTK. Selon les syndicats environ 1.300 personnes seraient concernées par cette mesure.


Outre le caractère obligatoire de cette mesure, les syndicats refusent également la réduction de salaire : « Cela signifierait que bon nombre d’entre eux se rapprocheraient du salaire minimum », poursuit Jan de Weghe.


« Ni confirmation, ni démenti »

Les négociations entre les syndicats et la direction de Delhaize sont laborieuses. C’est pourquoi le porte-parole Roel Dekelver ne souhaite ni confirmer, ni démentir la prise en considération d’une prépension imposée : « Je ne peux ni confirmer, ni démentir cette information. Cela n’a aucun sens de commenter chaque proposition qui aurait éventuellement été mise sur table.  Nous voulons discuter de tout cela avec les syndicats et non  pas avec le presse. »

 

Mais le temps presse, car l’ultimatum lancé ce mois-ci par les syndicats à l’approche des fêtes de Noël, expire fin de cette semaine. Or pour Delhaize des grèves durant cette période cruciale seraient catastrophiques.

 

Tags: