Delhaize : les syndicats veulent postposer les négociations après l’été

Delhaize : les syndicats veulent postposer les négociations après l’été

Les syndicats ne souhaitent pas entamer dans l’immédiat les négociations concernant la restructuration annoncée par Delhaize, ils préfèrent attendre la fin de l’été. Par ailleurs le CEO Denis Knoops s’est excusé de ses propos de la semaine dernière.

Un plan d’action plutôt qu’une réorganisation

Aujourd’hui a eu lieu le premier conseil d’entreprise après l’annonce du plan de restructuration de Delhaize. Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la loi Renault, qui dans un premier temps prévoit une phase d’information et de recherche d’alternatives, pour ensuite passer aux négociations.


Les syndicats pour leur part préfèrent postposer les discussions : ils ne souhaitent pas négocier durant les mois d’été, car cette période rend difficile la transmission des informations aux employés, ainsi que l’obtention d’un mandat de ces mêmes employés.


Par ailleurs les syndicats ne veulent pas entendre parler de fermetures, ni de licenciements. Ils préfèrent un plan d’action afin de regagner les parts de marché perdues.


Le CEO Knoops présente ses excuses

Les syndicats n’ont pas apprécié non plus que Denis Knoops , nouveau CEO de Delhaize Belgique,  ne se soit pas rendu au conseil d’entreprise. Ils considèrent son absence comme un signe de mépris.


Knoops a néanmoins transmis un message aux syndicats s’excusant des propos qu’il avait tenu la semaine dernière lors d’une visite au Delhaize de La Louvière, où une partie du personnel s’était mis en grève. Il avait qualifié les employés restés au travail de ‘vrais Delhaiziens’, ce qui avait suscité la colère et l’indignation des grévistes. Knoops leur a présenté ses excuses.

 

Des dizaines d’employés manifestent

Aujourd’hui des dizaines d’employés ont manifesté devant le siège principal, avec de grandes pancartes où l’on pouvait lire « Nous sommes tous des Delhaiziens en soldes ».


Les employés de Delhaize ont même été soutenus par une délégation d’Albert Heijn, qui craint que les mesures de Delhaize aient des retombées néfastes sur l’ensemble du secteur.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour Belgique travaille également à un plan de renouvellement

18/12/2017

Ce n’est pas qu’en France que Carrefour souhaite prendre des mesures pour relancer les ventes.   Cela fait déjà quelque temps que la direction belge de l’entreprise travaille à un plan de renouvellement qui vise principalement les hypermarchés.

Le fonds d’investissement KKR proche d’une reprise des margarines Unilever

15/12/2017

Unilever et le fonds d’investissement KKR ont conclu un accord au sujet de l’acquisition de la division margarine d’Unilever.  Le montant déboursé par KKR s’élèverait à 6,8 milliards d’euros et la transaction devrait être clôturée mi-2018.

Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Back to top