Delhaize : nouvel ultimatum des syndicats avant Noël

Delhaize : nouvel ultimatum des syndicats avant Noël

Ce mercredi les syndicats des employés de Delhaize ont lancé un ultimatum à la direction : « Nous voulons qu’il soit tenu compte de nos préoccupations, sinon nous menaçons de mener des actions dès le 13 décembre. »

« Une déclaration de guerre »

En juin dernier Delhaize annonçait son intention de supprimer 2.500 emplois et de fermer 14 magasins en gestion propre. De plus Delhaize par mesure d’économie souhaite réduire les salaires du personnel. Depuis la tension monte entre les syndicats et la direction.


Ce mercredi une nouvelle entrevue a eu lieu entre les deux parties en vue de discuter notamment des futures conditions de travail et salariales et des conditions de départ en cas de licenciement.


Selon Veerle Verleyen du syndicat chrétien LBC  (CNE) les points de vue des deux parties restent très divergents. Les syndicats jugent inadmissible notamment le fait que la direction veuille faire la distinction entre les anciens et les nouveaux employés, explique la syndicaliste à l’agence de presse Belga.


Elle considère également le fait que Delhaize veuille appliquer les barèmes du secteur comme « une déclaration de guerre » :  « Les supermarchés en Belgique disposent encore de barèmes d'entreprise plus favorables », explique-t-elle.


Par ailleurs les syndicats exigent qu’il n’y ait pas de départs forcés : même les départs en prépension devront se faire volontairement. « Le fossé entre nous et la direction est très profond. Nous ne croyons pas en leur plan d’avenir », souligne Veerle Verleyen au nom de front commun syndical.


La direction appelle à la « conciliation »

Les réunions des 10 et 12 décembre sont en principe les dernières avant la période très lucrative des fêtes de fin d’année. Des actions de grève durant cette période ô combien importante pour les supermarchés seraient donc tout à fait inopportunes. Aussi la direction qualifie l’ultimatum « d’irresponsable et inacceptable ».


Selon le porte-parole de Delhaize, Roel Dekelver, la direction « fait des efforts fondamentaux et importants en vue de répondre aux exigences des partenaires syndicaux. » La direction dit « mettre tout en œuvre pour éviter un tel scénario, y compris une réunion de conciliation avec la délégation syndicale des employés au SPF Emploi, Travail et Concertation sociale. »


Delhaize Belgique ajoute que la direction s’efforce de calmer au plus vite l’inquiétude qui règne auprès des travailleurs, bien que ces derniers ne semblent pas y croire très fort pour l’instant.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

Back to top