Delhaize progresse grâce aux Etats-Unis

Delhaize progresse grâce aux Etats-Unis

Delhaize Group a enregistré une hausse de 3,2 % de son chiffre d’affaires au second trimestre, grâce aux EU et à l’Europe du Sud principalement. En Belgique, le CA des magasins existants a baissé de 0,6%.

Développement positif du chiffre d’affaires et du bénéfice

Delhaize a réalisé une croissance de 18,1% de son chiffre d’affaires au second trimestre, ce qui correspond à une progression de 3,2 % sans les effets de taux de change. Aux Etats-Unis, le chiffre d’affaires identique a progressé de 2,5%, alors que le chiffre d’affaires comparable a augmenté de 1,6% en Europe du Sud-Est. En Belgique, le chiffre d’affaires comparable a légèrement diminué de 0,6%. Delhaize prétend que c’est dû à l’inflation dans notre pays.

 

Le moitié belge du futur tandem Ahold Delhaize a vu son bénéfice opérationnel fortement augmenter de 25,7%, ce qui correspond à ‘seulement’ 8,6% sans les effets de taux de change. La marge opérationnelle courante s’élève à 3,7%, une progression par rapport à la marge de 3,4% enregistrée au second trimestre de l’année dernière.

 

« Plans de transformation sont dans les temps »

Frans Muller, le président actuel et CEO de Delhaize Groupe, dit être satisfait de la prestation du groupe de supermarchés et évoque la situation de trésorerie positive de 215 millions d’euros grâce aux 308 millions d’euros réalisés au second trimestre.  

 

Avec une croissance réelle de 3,4%, Delhaize Etats-Unis fait un excellent travail, tant chez Lion Food que chez Hannaford, selon le dirigeant. Mais la baisse du chiffre d’affaires de 0,3% en Belgique signifie une amélioration par rapport aux précédents trimestres. Comparé à la fin de l’année passée, Delhaize aurait gagné des parts de marché sur le marché intérieur, même si le groupe n’affiche pas de chiffres concrets à ce sujet.

 

« Nous progressons bien grâce aux deux initiatives stratégiques que nous avons renforcées plus tôt cette année », explique Muller : la mise en œuvre du Plan de transformation chez Delhaize Belgique se déroule comme prévu, ainsi que chez Food Lion qui, selon des dires du groupe de supermarchés, est également dans les temps pour implémenter la stratégie ‘Easy, Fresh and Affordable’ au quatrième trimestre.  

 

« Nos prestations durant la première moitié de l’année nous mettent en bonne position pour réaliser nos ambitions de cette année et nous attendons avec impatience la fusion de nos activités avec Ahold », conclut Muller.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Ahold en Delhaize fusionnent également aux Etats-Unis

08/12/2017

L’unification d’Ahold et de Delhaize se poursuit : au mois de janvier, Ahold USA et Delhaize America font fusionner.  L’entreprise de fusion belgo-néerlandaise poursuit ainsi sa quête de réduction des coûts.

Fin de la lutte pour le pouvoir au sein de la famille Aldi Nord

08/12/2017

Des années de lutte pour le pouvoir chez Aldi Nord, la partie d’Aldi qui gère des magasins en Belgique et aux Pays-Bas, ont pris fin suite à une décision prononcée par le tribunal.  L’influence de la famille fondatrice se voit ainsi limitée.

Les syndicats chez Carrefour craignent le plan de transformation

08/12/2017

L’entreprise de supermarchés Carrefour aura besoin de longs mois et même de quelques années pour mener à bien sa restructuration.  Entre-temps, les syndicats sont très inquiets quant à l’avenir.

Filet Pur : Une boîte vide, remplie d’air

08/12/2017

Le supermarché n’est qu’une poubelle remplie de nullités, voilà ce que nous apprenions cette semaine, parmi d’autres infos FMCG captivantes que saint Nicolas nous a apportées dans sa hotte. Voici votre résumé hebdomadaire mitonné par RetailDetail Food!

Cinq tendances de supermarchés en 2018

08/12/2017

IGD, l’organisation internationale spécialisée dans l'étude des supermarchés, identifie cinq tendances qui détermineront le marché du foodretail au cours des douze prochains mois.

Walmart ne veut plus être perçu comme un simple magasin

07/12/2017

Le géant américain de la grande distribution Walmart a décidé de changer son nom légal ‘Wal-Mart Stores’ en 'Walmart' tout court, car à l’ère du e-commerce l'enseigne se veut plus qu’une simple chaîne de magasins physiques.

Back to top