Delhaize progresse grâce aux Etats-Unis | RetailDetail

Delhaize progresse grâce aux Etats-Unis

Delhaize progresse grâce aux Etats-Unis

Delhaize Group a enregistré une hausse de 3,2 % de son chiffre d’affaires au second trimestre, grâce aux EU et à l’Europe du Sud principalement. En Belgique, le CA des magasins existants a baissé de 0,6%.

Développement positif du chiffre d’affaires et du bénéfice

Delhaize a réalisé une croissance de 18,1% de son chiffre d’affaires au second trimestre, ce qui correspond à une progression de 3,2 % sans les effets de taux de change. Aux Etats-Unis, le chiffre d’affaires identique a progressé de 2,5%, alors que le chiffre d’affaires comparable a augmenté de 1,6% en Europe du Sud-Est. En Belgique, le chiffre d’affaires comparable a légèrement diminué de 0,6%. Delhaize prétend que c’est dû à l’inflation dans notre pays.

 

Le moitié belge du futur tandem Ahold Delhaize a vu son bénéfice opérationnel fortement augmenter de 25,7%, ce qui correspond à ‘seulement’ 8,6% sans les effets de taux de change. La marge opérationnelle courante s’élève à 3,7%, une progression par rapport à la marge de 3,4% enregistrée au second trimestre de l’année dernière.

 

« Plans de transformation sont dans les temps »

Frans Muller, le président actuel et CEO de Delhaize Groupe, dit être satisfait de la prestation du groupe de supermarchés et évoque la situation de trésorerie positive de 215 millions d’euros grâce aux 308 millions d’euros réalisés au second trimestre.  

 

Avec une croissance réelle de 3,4%, Delhaize Etats-Unis fait un excellent travail, tant chez Lion Food que chez Hannaford, selon le dirigeant. Mais la baisse du chiffre d’affaires de 0,3% en Belgique signifie une amélioration par rapport aux précédents trimestres. Comparé à la fin de l’année passée, Delhaize aurait gagné des parts de marché sur le marché intérieur, même si le groupe n’affiche pas de chiffres concrets à ce sujet.

 

« Nous progressons bien grâce aux deux initiatives stratégiques que nous avons renforcées plus tôt cette année », explique Muller : la mise en œuvre du Plan de transformation chez Delhaize Belgique se déroule comme prévu, ainsi que chez Food Lion qui, selon des dires du groupe de supermarchés, est également dans les temps pour implémenter la stratégie ‘Easy, Fresh and Affordable’ au quatrième trimestre.  

 

« Nos prestations durant la première moitié de l’année nous mettent en bonne position pour réaliser nos ambitions de cette année et nous attendons avec impatience la fusion de nos activités avec Ahold », conclut Muller.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Albert Frère goûte aux fricadelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricadelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.