Delhaize réalise un bénéfice de 61 millions d’euros au premier trimestre

Delhaize réalise un bénéfice de 61 millions d’euros au premier trimestre

Le groupe Delhaize a clôturé son premier trimestre avec un bénéfice de 61 millions d’euros. Des résultats en très nette amélioration par rapport au même trimestre en 2012, où Delhaize plongeait encore dans le rouge.

Des résultats attendus

Les résultats trimestriels préliminaires publiés par Delhaize il y a quelques semaines, ont été confirmés ce matin : un bénéfice d’exploitation de 214 millions d’euros, une croissance du chiffre d’affaires comparable de +,1,9% aux Etats-Unis et de +2,4% en Belgique et de fortes marges bénéficiaires aux USA (4,2%) et en Belgique (5,1%). Seul un résultat, celui du chiffre d’affaires a été revu à la hausse : le chiffre d’affaires du groupe s’élève à 5,52 milliards d’euros, au lieu des 5,5 milliards d’euros prévus initialement.


Ce matin on attendait donc avec impatience l’annonce du bénéfice du premier trimestre : celui-ci s’établit à 61 millions d’euros. A titre comparatif : durant le premier trimestre 2012 le groupe essuyait une perte de 3 millions d’euros.


« Nous avons eu un premier trimestre particulièrement fort avec une croissance des revenus et des bénéfices positive chez Delhaize America et Delhaize Belgique, en partie soutenue par des conditions climatiques favorables. Les magasins repositionnés de Food Lion continuent de bien performer et en Belgique le comportement des consommateurs s’est révélé être plus robuste que prévu. Les activités dans le Sud-Est de l'Europe ont été influencées par des investissements en prix en Grèce et une inflation élevée dans les autres pays », commente l’administrateur délégué, Pierre-Olivier Beckers, dont le départ annoncé ce matin, a suscité la surprise.


La part de marché « sous pression »

En Belgique, les revenus de Delhaize au cours du premier trimestres s’élèvent à 1,2 milliards d’euros. « L’inflation des prix de 2,2% et l’expansion ont été les principales sources de revenus. Le bénéfice d’exploitation sous-jacent a augmenté de 13,4% à 63 millions d’euros. » Malgré « le comportement des consommateurs plus robuste que prévu en Belgique », Delhaize perd du terrain en termes de part de marché face à la concurrence.


Delhaize confirme ses prévisions de bénéfice d’exploitation sous-jacent  de 775 millions d’euros pour l’ensemble de l’année 2013, soit un recul de 3,6% par rapport à l’année dernière.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: