Delhaize renaît à Anvers rive gauche | RetailDetail

Delhaize renaît à Anvers rive gauche

Delhaize renaît à Anvers rive gauche

A peine un an après la fermeture de l’AD Delhaize à Anvers rive gauche, un Proxy Delhaize ouvrira ses portes le 1er octobre 2014. Il sera géré par Klasse Clubslager Kenneth Van Raemdonck.

Une histoire mouvementée

L’immeuble situé à la Frederik van Eedenplein, près du tunnel pour piétons qui passe sous l’Escaut, a connu une histoire mouvementée ces dernières années. A l’origine, un Carrefour y était installé, mais lorsque la chaîne a entrepris une réorganisation à grande échelle en 2010 en Belgique, le sort du magasin anversois était scellé.


Ensuite, le magasin est resté inoccupé pendant un certain temps, jusqu’à ce qu’AD Delhaize s’y installe. Ainsi, Delhaize a coupé l’herbe sous le pied d’Albert Heijn, car à l’époque les Hollandais, selon la rumeur, lorgnaient cet emplacement pour y ouvrir leur première enseigne en Belgique. Finalement, ils ont opté pour Brasschaat.


Cependant le démarrage du Delhaize à la Frederik van Eedenplein n’a pas été un succès : peu de temps après l’ouverture, la chaîne était en désaccord avec l’exploitant indépendant, qui par la suite a ouvert un magasin Prima dans le quartier. Un peu plus d’un an après cette fermeture, Delhaize redémarre après l’été : le boucher Kenneth Van Raemdonck ouvre un Proxy Delhaize le 1er octobre prochain. « Nos clients se plaignaient sans arrêt de l’absence de supermarché de qualité dans le quartier Sainte-Anne », explique-t-il.

 

Van Raemdonck ferme sa boucherie

Aujourd’hui, Van Raemdonck gère une boucherie dans la Lode Zielenslaan toute proche, mais celle-ci « commence à vieillir et fermera ses portes ».  L’espace libéré sera utilisé pour agrandir le rayon traiteur et l’atelier de son entreprise. La famille Van Raemdonck exploite également les salles de fête De Watermeulen à Kruibeke qui font également appel à la boucherie.


Van Raemdonck dit vouloir proposer le même service dans ‘son’ Proxy Delhaize à ses clients habituels, mais « pour les clients qui ont moins de temps, il y aura également un vaste libre-service. »

 

 

Traduction : Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.