Delhaize : Revenus en hausse, mais bénéfice en baisse | RetailDetail

Delhaize : Revenus en hausse, mais bénéfice en baisse

Delhaize : Revenus en hausse, mais bénéfice en baisse

La chaîne de supermarchés Delhaize peut s’estimer satisfaite de l’année 2012 : le groupe a vu ses revenus augmenter de 7,7% à 22,7 milliards d’euros, grâce notamment aux bonnes performances  de la branche du Sud-Est de l’Europe et au renforcement du dollar.  En revanche, suite à la guerre des prix et un certain nombre de charges exceptionnelles,  le bénéfice a chuté de près de 18%.

Les bonnes ventes de fin d’année boostent  les revenus belges

Sur son marché intérieur, Delhaize a augmenté ses revenus de 1,6%, le double par rapport à l’année dernière. Au quatrième trimestre les revenus en Belgique ont même progressé de 2,4 % et ce grâce aux excellentes ventes réalisées en fin d’année. Néanmoins cette croissance est attribuable principalement à l’ouverture de nouveaux magasins, car sur base comparable la croissance en 2012 se limite à 0,6%.


Revenus en hausse de 30% dans le Sud-Est de l’Europe

Dans le Sud-Est de l’Europe et l’Asie Delhaize fait un énorme bond en avant : les revenus y ont augmenté de  pas moins de 29,9%, principalement grâce à l’acquisition de la chaîne serbe Maxi. Belle performance également en Grèce où la filiale de Delhaize, Alfa Beta, fait de bonnes affaires malgré la crise.


Par ailleurs Delhaize à l’intention de se retirer de l’Albanie : le groupe devrait y abandonner ses activités dans le courant de cette année. L’identité du repreneur des implantations albanaises n’a pas été communiquée, ni le coût de la transaction.


USA : « Meilleur trimestre depuis 2006 »

Par contre les performances de Delhaize sur son plus grand marché, les Etats-Unis, sont décevantes. La branche américaine, qui génère deux tiers du chiffre d’affaires du groupe, a vu ses revenus  régresser de 2,2% (en dollars) (2,1% au dernier trimestre). Une baisse attribuable en grande partie à la fermeture de 126 magasins dans le courant de l’année 2012.


Heureusement le renforcement du dollar américain a joué en faveur de l’enseigne au Lion : grâce aux taux de change la croissance du chiffre d’affaires en euros s’élève à 5,9% (+1,9% pour le dernier trimestre).


Food Lion apporte également une note positive :  après son repositionnement, l’enseigne a réalisé de bons résultats, bien que Delhaize n’ait  pas communiqué de chiffres précis. Il s’agit toutefois de sa « meilleure performance trimestrielle depuis 2006 », indique Pierre-Olivier Beckers, administrateur délégué du Groupe Delhaize.


Forte régression du bénéfice

Bien que Delhaize ne dispose pas encore de résultats définitifs , « le bénéfice d’exploitation sous-jacent préliminaire non audité » serait en baisse de 17,5% par rapport à 2011, suite à des charges exceptionnelles de près de 400 millions d’euros. Le groupe confirme ainsi ses prévisions annonçant « une diminution du bénéficie se situant dans une fourchette de 15% à 20%. »


La chaîne serbe Maxi  en est en grande partie responsable : suite aux  conditions de marché une perte de valeur de 245 millions d’euros a été enregistrée. D’autre part  les nombreuses fermetures de magasin aux USA  ont entraîné des pertes de valeur d’approximativement 130 millions d’euros. Mais il faudra attendre le 7 mars pour connaître les résultats définitifs.


Un patron satisfait

Le CEO Pierre-Olivier Beckers se dit satisfait des résultats : « Suite à notre contrôle des coûts et à notre allocation disciplinée du capital, en 2012, nous avons généré un cash-flow libre supérieur à  600 millions d’euros, dépassant notre objectif de 500 millions d’euros annoncé précédemment. Cette performance élevée nous donne les moyens de poursuivre nos efforts de repositionnement, de renforcer notre réseau de vente et de continuer à désendetter le bilan. »


« Nous restons déterminés à accélérer la transformation de nos activités. En 2013, nous nous concentrerons sur la poursuite du renforcement de nos enseignes, l’accélération de la croissance des revenus, le maintien d’un contrôle strict des coûts et la génération de cash-flow libre. »


Forte croissance en Roumanie

Le Groupe Delhaize est actif dans 10 pays, parmi lesquels les Etats-Unis et la Belgique se taillent la part du lion des revenus et comptent à eux deux  2500 magasins sur les 3452 du groupe. Durant le quatrième trimestre 2012, 64 magasins se sont ajoutés, dont 40 en Roumanie.


Outre ses deux principaux marché, le groupe compte 363 magasins en Serbie (Maxi), 268 en Grèce (Alfa Beta),  193 en Roumanie (Mega Image), 103 en Indonésie (Super Indo) et quelques dizaines de magasins Maxi en Bulgarie, en Bosnie-Herzégovine, au Monténégro et en Albanie. Ce dernier pays compte actuellement 23 magasins, mais Delhaize devrait prochainement se retirer de ce marché.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.