Delhaize surprend par d’excellents résultats

Delhaize surprend par d’excellents résultats

Le nouveau CEO de Delhaize, Frans Muller, n’a pas raté son entrée : grâce à de fortes performances en fin d’année en Belgique et à  la redynamisation de Food Lion en Amérique,  la croissance du CA dépasse largement les attentes.

Redynamisation en Amérique

Après l’annonce de chiffres décevants par le groupe néerlandais Ahold (Albert Heijn), on attendait avec impatience les résultats de Delhaize. « Nos ventes au quatrième trimestre 2013 ont été excellentes tant aux Etats-Unis qu'en Belgique », déclare le CEO Frans Muller.


« Aux Etats-Unis, où la croissance des volumes a continué d'être positive, nous avons été particulièrement satisfaits de la performance de Food Lion. Le repositionnement par phases, débuté il y a presque 3 ans, répond à nos attentes et nous nous réjouissons de poursuivre le développement de l'offre aux clients de Food Lion cette année. »


Les analystes et investisseurs appréhendaient surtout les résultats en Amérique : Ahold, qui tout comme Delhaize  réalise la majeure partie de ses ventes aux Etats-Unis, évoquait dernièrement  « la régression du marché de l’alimentation en Amérique », suite notamment à la réduction des bons alimentaires par le gouvernement.


Aucun signe de régression toutefois chez Delhaize Amérique : « La croissance du chiffre d’affaires comparable s’est élevée à 2,8% malgré une inflation des prix en raison d’investissements en prix supplémentaires dans les magasins Food Lion Phase 4 et Phase 5 et chez Hannaford.  Les performances de Food Lion surtout ont été particulièrement fortes. » Cette croissance de 2,8% est deux fois supérieure aux attentes des analystes. Précisons que ces chiffres n’incluent pas  Harveys et Reid’s, cédés précédemment par Delhaize.

 

La Belgique termine l’année en force

En Belgique aussi le chiffre d’affaires comparable au quatrième trimestre est en hausse (+2,4%°), « malgré l'environnement concurrentiel persistant »,  souligne le successeur de Pierre-Olivier Beckers, faisant clairement allusion à Albert Heijn (qui se porte mieux en Belgique qu’aux Pays-Bas) et les discounters Aldi et Lidl.


Muller souligne principalement les bonnes performances en fin d’année et indique que la part de marché de Delhaize Belgique est restée stable par rapport à 2012, soit 25,5%.


Le reste de l’Europe offre un tableau mitigé : « Les revenus du Sud-Est de l’Europe ont augmenté de 4,5% à taux de change identiques, grâce aux fortes performances en Grèce et à l’expansion en Roumanie. Cela a été partiellement compensé par une croissance négative des volumes en Serbie (-0,6%).»

 

Chiffre d’affaires annuel de 21,1 milliards d’euros

Sur l’ensemble de l’exercice comptable, Delhaize a réalisé un chiffre d’affaires de 21,1 milliards d’euros (+0,6%). A noter toutefois que la croissance du chiffre d’affaires a été impactée par l’affaiblissement du dollars (-3,3%) par rapport à l’euro. A taux de change identiques la croissance s’élève à +2,6%, alors que la croissance organique des revenus s’élève à 3,1%. Géographiquement les revenus proviennent pour la plus grande partie des USA (12,9 milliards), qui est le marché principal du groupe  avant la Belgique (5,1 milliards) et le Sud-Est de l’Europe (3,1 milliards).


Sur base des chiffres préliminaires non audités sur l’ensemble de l’exercice comptable 2013, Delhaize prévoit un bénéfice d’exploitation sous-jacent de 770 millions d’euros, un montant supérieur aux attentes du groupe « d’au moins 755 millions d’euros ». Des chiffres qui ne manqueront pas de réjouir les investisseurs : vers 10 heures ce matin l’action grimpait de 8% par rapport au cours de clôture d’hier.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top