Delhaize tente la stratégie Colruyt aux USA

Delhaize tente la stratégie Colruyt aux USA

Afin de garantir sa croissance aux Etats-Unis, Delhaize, la chaîne réputée pour son image de haute qualité, opte pour une stratégie radicalement différente. Avec sa formule Bottom Dollar Food, la chaîne au Lion applique une ‘approche Colruyt’, comme a pu le constater sur place le magazine Trends.

L’approche Colruyt

Début mars, lors de la présentation des résultats annuels 2011, Pierre-Olivier Beckers, PDG du groupe Delhaize, semblait très enthousiaste quant au nouveau concept discount Bottom Dollar Food, qui a été testé l’année dernière à Philadelphie et qui de plus en plus  est considéré comme la nouvelle arme du distributeur belge aux Etats-Unis. Au mois de décembre Delhaize avait déjà  évoqué  son intention d’ ouvrir une centaine de magasins de ce type.


« Bottom Dollar Food est un soft discounter, avec des marques propres bon marché et des produits de marque à prix réduits. La chaîne exploite uniquement des supermarchés  – donc pas d’hypermarchés  – et avec ses produits d’épicerie traditionnels, elle vise avant tout une clientèle soucieuse des prix  . C’est pourquoi les magasins sont souvent implantés dans des quartiers moins favorisés », constate Trends. « Le magasin tout en étant spacieux, n’est pas énorme.  Contrairement à d’autres discounters où l’intérieur donne souvent une impression d’ exiguïté, ici les couloirs sont larges et la lumière abondante ».


Lorsque le journaliste visite le magasin avec un collègue du journal The Philadelphia Inquirer, ce dernier est quelque peu étonné des prix. « Les prix sont plus serrés que je ne le pensais, même pour les produits frais. L’assortiment n’est pas très large, mais suffisant pour des courses ordinaires. « Dans le magasin des panneaux font référence à la garantie du plus bas prix. « Nous ne sommes pas les moins chers, mais si dans le quartier il y a des promotions, nous essayons de nous aligner », précise le manager Tim Black.


Encore un long chemin à parcourir

Mais le projet Bottom Dollar Food sera-t-il un succès ? « La formule Bottom Dollar Food permet à Delhaize de se profiler dans un segment meilleur marché. Ce nouveau concept peut contourner le poids lourd qu’est Walmart, mais il est encore trop tôt pour dire si cela marchera », commente le professeur Richard George, spécialiste en Food Marketing à l’Université Saint-Joseph de Philadelphie.


Trends pour sa part estime que Bottom Dollar Food a encore un long chemin à parcourir et que le lancement de cette nouvelle formule pèse sur le bénéfice opérationnel de Delhaize aux USA.  « Ce type de supermarchés constitue le nouvel espoir de Delhaize aux Etats-Unis, mais il faudra encore serrer les dents pendant au moins un an », conclut Trends.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouveau concept pour le magasin Aldi à Erpe-Mere

18/07/2017

D’ici peu le discounter allemand Aldi démarrera les travaux de transformation de son  magasin à Erpe-Mere, qui sera réaménagé selon un nouveau concept avec l’accent sur la durabilité.

Unilever souhaite acquérir la branche alimentaire de Reckitt Benckiser

17/07/2017

Unilever serait intéressé par la reprise de la branche alimentaire de Reckitt Benckiser.  Pour ce faire, elle va devoir affronter le géant américain Hormel Foods.  Le montant de la reprise est estimé à 2,5 milliards d’euros.

TripAdvisor va livrer des repas à domicile via Deliveroo

12/07/2017

Le livreur de repas Deliveroo s’associe à TripAdvisor et intègre la plate-forme du site de voyage américain. Les deux entreprises vont collaborer en Belgique, aux Pays-Bas et dans dix autres pays afin de faciliter les commandes.

Carrefour Market affiche l’avis des clients sur les produits en magasin

12/07/2017

Carrefour Market va afficher l’avis de clients auprès de quelque 200 produits dans ses magasins physiques. Il s’agit d’un bref commentaire d’un client en ligne et d’une évaluation sur base d’étoiles. Le système sera d’abord déployé en France.

Les prix à la hausse propulsent le bénéfice de PepsiCo

11/07/2017

PepsiCo a dépassé les prévisions de bénéfices du 2ème trimestre, et ce grâce à une hausse du prix des sodas et des snacks en Amérique du Nord. Le groupe a également revendu sa part minoritaire dans l’entreprise d’embouteillage britannique Britvic.

La chaîne française Cora voit ses chiffres se stabiliser

10/07/2017

Au cours de l’exercice 2016, les chiffres de la chaîne de supermarchés française Cora sont restés stables par rapport à l’année précédente. Ses performances sont meilleures que celles de la concurrence dont le CA a baissé de quelques pourcents.

Back to top