Delhaize vend trois de ses chaînes américaines | RetailDetail

Delhaize vend trois de ses chaînes américaines

Delhaize vend trois de ses chaînes américaines

Delhaize a finalisé la vente de trois de ses enseignes américaines de plus petit format : Sweetbay, Harveys et Reid’s. Le repreneur Bi-Lo a mis 246 millions de dollars  sur table, un montant légèrement inférieur à ce qui avait été prévu initialement.

Chiffre d’affaires global de 1,3 milliard d’euros pour les 3 enseignes

La vente avait déjà été annoncée par Delhaize au mois de mai de l’an dernier. Ce fut l’une des dernières grandes décisions de l’ancien CEO Pierre-Olivier Beckers et de Roland Smith, CEO des activités américaines.


Les trois chaînes vendues étaient considérées comme trop petites selon les normes américaines, même si le réseau en 2012 comptait 165 magasins au total (72 Sweetbay, 72 Harveys et 11 Reid’s), réalisant un chiffre d’affaires global de 1,8 milliard de dollars, soit 1,3 milliard d’euros.


Prix de vente inférieur

Aux USA Delhaize se concentrera désormais sur ses enseignes Food Lion, Hannaford et sa chaîne discount Bottom Dollar. Cette dernière a su réduire ses pertes, indique le groupe, qui l’an dernier a réalisé un chiffre d’affaires de 20,9 milliards d’euros.


Le montant de 246 millions de dollars (181 millions d'euros) encaissé par Delhaize pour la vente de ses trois chaînes américaines se situe légèrement en-deçà de ce qui avait été prévu initialement. L’an dernier Delhaize évoquait un prix de vente de 265 millions de dollars (195 millions d’euros) en espèces.

 

Centre de distribution également vendu

En outre Delhaize a également finalisé, dans une transaction séparée, la vente du centre de distribution de Plant City (Floride) à C&S Wholesale Grocers pour un montant de 28 millions de dollars (21 millions d’euros).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.

Greenyard se charge de la logistique des produits frais pour les magasins Carrefour indépendants

19/04/2018

Une collaboration exclusive entre Carrefour Belgium et le fournisseur de produits frais Greenyard a pour but d’élever le niveau de l’offre de produits frais dans les points de vente de plus petite taille.