Delhaize vend trois de ses chaînes américaines

Delhaize vend trois de ses chaînes américaines

Delhaize a finalisé la vente de trois de ses enseignes américaines de plus petit format : Sweetbay, Harveys et Reid’s. Le repreneur Bi-Lo a mis 246 millions de dollars  sur table, un montant légèrement inférieur à ce qui avait été prévu initialement.

Chiffre d’affaires global de 1,3 milliard d’euros pour les 3 enseignes

La vente avait déjà été annoncée par Delhaize au mois de mai de l’an dernier. Ce fut l’une des dernières grandes décisions de l’ancien CEO Pierre-Olivier Beckers et de Roland Smith, CEO des activités américaines.


Les trois chaînes vendues étaient considérées comme trop petites selon les normes américaines, même si le réseau en 2012 comptait 165 magasins au total (72 Sweetbay, 72 Harveys et 11 Reid’s), réalisant un chiffre d’affaires global de 1,8 milliard de dollars, soit 1,3 milliard d’euros.


Prix de vente inférieur

Aux USA Delhaize se concentrera désormais sur ses enseignes Food Lion, Hannaford et sa chaîne discount Bottom Dollar. Cette dernière a su réduire ses pertes, indique le groupe, qui l’an dernier a réalisé un chiffre d’affaires de 20,9 milliards d’euros.


Le montant de 246 millions de dollars (181 millions d'euros) encaissé par Delhaize pour la vente de ses trois chaînes américaines se situe légèrement en-deçà de ce qui avait été prévu initialement. L’an dernier Delhaize évoquait un prix de vente de 265 millions de dollars (195 millions d’euros) en espèces.

 

Centre de distribution également vendu

En outre Delhaize a également finalisé, dans une transaction séparée, la vente du centre de distribution de Plant City (Floride) à C&S Wholesale Grocers pour un montant de 28 millions de dollars (21 millions d’euros).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: