Delhaize vend trois de ses chaînes américaines

Delhaize vend trois de ses chaînes américaines

Delhaize a finalisé la vente de trois de ses enseignes américaines de plus petit format : Sweetbay, Harveys et Reid’s. Le repreneur Bi-Lo a mis 246 millions de dollars  sur table, un montant légèrement inférieur à ce qui avait été prévu initialement.

Chiffre d’affaires global de 1,3 milliard d’euros pour les 3 enseignes

La vente avait déjà été annoncée par Delhaize au mois de mai de l’an dernier. Ce fut l’une des dernières grandes décisions de l’ancien CEO Pierre-Olivier Beckers et de Roland Smith, CEO des activités américaines.


Les trois chaînes vendues étaient considérées comme trop petites selon les normes américaines, même si le réseau en 2012 comptait 165 magasins au total (72 Sweetbay, 72 Harveys et 11 Reid’s), réalisant un chiffre d’affaires global de 1,8 milliard de dollars, soit 1,3 milliard d’euros.


Prix de vente inférieur

Aux USA Delhaize se concentrera désormais sur ses enseignes Food Lion, Hannaford et sa chaîne discount Bottom Dollar. Cette dernière a su réduire ses pertes, indique le groupe, qui l’an dernier a réalisé un chiffre d’affaires de 20,9 milliards d’euros.


Le montant de 246 millions de dollars (181 millions d'euros) encaissé par Delhaize pour la vente de ses trois chaînes américaines se situe légèrement en-deçà de ce qui avait été prévu initialement. L’an dernier Delhaize évoquait un prix de vente de 265 millions de dollars (195 millions d’euros) en espèces.

 

Centre de distribution également vendu

En outre Delhaize a également finalisé, dans une transaction séparée, la vente du centre de distribution de Plant City (Floride) à C&S Wholesale Grocers pour un montant de 28 millions de dollars (21 millions d’euros).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Bientôt une taxe sur la viande ?

12/12/2017

D’ici 5 à 10 ans il y aura une taxe sur la viande, afin de diminuer la consommation de viande qui a de lourdes conséquences sur le climat et la santé. C’est du moins ce qu’estiment bon nombre de  chercheurs et de parlementaires du monde entier.

AB InBev ouvre une nouvelle brasserie en Chine

12/12/2017

AB InBev a ouvert une nouvelle brasserie en Chine, qui avec une capacité de production de 1,5 million de tonnes de bière par an est la plus grande brasserie du groupe en Asie. AB InBev espère ainsi tirer profit de l’essor de la classe moyenne en Chine.

Dr. Oetker à la conquête de la boulangerie industrielle belge

11/12/2017

L’allemand Oetker Gruppe, connu notamment pour ses pizzas surgelées Dr. Oetker, a racheté la boulangerie industrielle belge Diversi Foods, grand fournisseur de pain surgelé aux supermarchés belges et néerlandais.

Ahold et Delhaize fusionnent également aux Etats-Unis

08/12/2017

L’unification d’Ahold et Delhaize se poursuit : au mois de janvier, Ahold USA et Delhaize America vont fusionner. L’entreprise fusionnée belgo-néerlandaise poursuit ainsi sa quête de réduction des coûts.

Back to top