Delhaize voit son bénéfice dégringoler suite aux baisses de prix

Delhaize voit son bénéfice dégringoler suite aux baisses de prix

C’est avec un sentiment mitigé que le géant de la distribution Delhaize a présenté ses résultats pour le premier trimestre 2012. Malgré une croissance du chiffre d’affaires de 8,6% à 5,5 milliards d’euros, le groupe a essuyé une  perte nette de 10 millions d’euros, alors que l’année dernière le groupe enregistrait encore un bénéfice net de 126 millions d’euros.

(en millions d'euros)1er trim. 20111er trim.  2012+/-
Chiffre d'affaires États-Unis
3422 3527   +3,1%
(en $ -1,2%)
Chiffre d'affaires Belgique 1154 1191   +3,2%
Chiffre d'affaires SE-Eur+Asie   468   760 +62,4%
Chiffre d'affaires total 5044 5478  +8,6%
Bénéfice d'exploitation
  222   189 -14,6%
Bénéfice (perte) net(te)
  126    -10    /

Fermetures de magasins et marge en baisse

Delhaize attribue ces résultats décevants principalement aux coûts liés aux fermetures de magasins, estimés à 167 millions d’euros (nettement plus donc que la baisse du résultat net en soi).


La marge elle aussi a connu un sérieux recul dans toutes les régions, en raison de l’attention accrue sur  la compétitivité. Aux Etats-Unis surtout la marge a fortement baissé (de 4,7% à 3,7%), alors qu’en Belgique elle est restée plus ou moins stable (de 4,9% à 4,6%). Au total la marge d’exploitation a diminué de 4,4% à 3,5% et en maintenant la stratégie de baisses de prix cette marge ne devrait pas augmenter  durant les deux trimestres à venir. 

 

+3% sur les principaux marchés, +68% sur les marchés émergents

En Belgique le chiffre d’affaires a augmenté de 3,2% à 1,191 milliards d’euros, mais sur base comparable le chiffre d’affaires baisse de 0,9%. Le bénéfice d’exploitation générés par les activités belges a chuté de 1,9% à 55 millions d’euros, en partie en raison de l’impact de l’indexation automatique des salaires.


Les Etats-Unis ont connu une hausse du chiffre d’affaires de +3,1% en euros, mais en dollars le chiffre d’affaires baisse de 1,2% suite à la fermeture de 126 magasins. En excluant la fermeture de ces magasins, le chiffre d’affaire en dollars affiche une légère hausse  (+0,7%).


Dans le Sud-Est de l’Europe et en Asie le chiffre d’affaires fait un énorme bon en avant de 62,4% et ce grâce la reprise de Delta Maxi au mois d’août.  Sans l’impact de la chaîne serbe, la croissance à l’est de la Belgique atteint néanmoins un solide 10%, bien que Delhaize n’ait pas communiqué de chiffres précis. Toutefois le distributeur a insisté sur la forte progression en Grèce, malgré la crise profonde.


Des perspectives positives et négatives

Pour le restant de l’année 2012, Delhaize prévoit que certains choix stratégiques continueront à avoir un impact négatif sur les résultats d’exploitation : l’intensification des baisses de prix se fera certainement au détriment des marges. Le bénéfice d’exploitation devrait baisser de « 15 à 20% à taux de change identiques ».


En revanche le programme d’économies de coûts aura une influence positive sur les résultats. Delhaize Group avait prévu pour l’ensemble de l’année 2012 des économies de coûts de 500 millions d’euros, dont 425 millions ont déjà été épargnés fin mars. Le distributeur annonce donc que l’objectif initial  sera largement dépassé d’ici la fin de l’année.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre le groupe Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne de supermarchés à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

AB InBev cède deux marques de bière allemandes

17/01/2018

Le groupe brassicole AB InBev cède deux marques de bière allemandes – Diebels et Hasseröder –, ainsi que leurs brasseries au fonds d’investissement CKCF. Ce dernier souhaite investir dans le deux bières afin de leur donner un nouveau souffle.

Le fabricant de Nutella acquiert les activités américaines de confiserie de Nestlé

17/01/2018

Nestlé va céder ses activités américaines de confiserie à l’italien Ferrero pour un montant de 2,4 milliards d’euros. Le fabricant de Nutella devient ainsi le 3ème plus grand chocolatier au monde et le groupe suisse pourra désormais se concentrer sur des produits plus sains aux USA.

Les boissons énergisantes pourraient-elles être interdites aux mineurs ?

16/01/2018

Suite à la demande de l’association néerlandaise de pédiatrie d’interdire la vente de boissons énergisantes aux mineurs, les Pays-Bas initient une étude sur le sujet. En Belgique aussi les médecins signalent les effets nocifs de ce type de boissons.

Le président Macron veut inscrire la baguette au patrimoine mondial

15/01/2018

A l’exemple de la bière belge et la pizza napolitaine, la confédération des boulangers français, soutenue par le président français Macron, souhaite inscrire la baguette a patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

Back to top