Delhaize voit son bénéfice dégringoler suite aux baisses de prix

Delhaize voit son bénéfice dégringoler suite aux baisses de prix

C’est avec un sentiment mitigé que le géant de la distribution Delhaize a présenté ses résultats pour le premier trimestre 2012. Malgré une croissance du chiffre d’affaires de 8,6% à 5,5 milliards d’euros, le groupe a essuyé une  perte nette de 10 millions d’euros, alors que l’année dernière le groupe enregistrait encore un bénéfice net de 126 millions d’euros.

(en millions d'euros)1er trim. 20111er trim.  2012+/-
Chiffre d'affaires États-Unis
3422 3527   +3,1%
(en $ -1,2%)
Chiffre d'affaires Belgique 1154 1191   +3,2%
Chiffre d'affaires SE-Eur+Asie   468   760 +62,4%
Chiffre d'affaires total 5044 5478  +8,6%
Bénéfice d'exploitation
  222   189 -14,6%
Bénéfice (perte) net(te)
  126    -10    /

Fermetures de magasins et marge en baisse

Delhaize attribue ces résultats décevants principalement aux coûts liés aux fermetures de magasins, estimés à 167 millions d’euros (nettement plus donc que la baisse du résultat net en soi).


La marge elle aussi a connu un sérieux recul dans toutes les régions, en raison de l’attention accrue sur  la compétitivité. Aux Etats-Unis surtout la marge a fortement baissé (de 4,7% à 3,7%), alors qu’en Belgique elle est restée plus ou moins stable (de 4,9% à 4,6%). Au total la marge d’exploitation a diminué de 4,4% à 3,5% et en maintenant la stratégie de baisses de prix cette marge ne devrait pas augmenter  durant les deux trimestres à venir. 

 

+3% sur les principaux marchés, +68% sur les marchés émergents

En Belgique le chiffre d’affaires a augmenté de 3,2% à 1,191 milliards d’euros, mais sur base comparable le chiffre d’affaires baisse de 0,9%. Le bénéfice d’exploitation générés par les activités belges a chuté de 1,9% à 55 millions d’euros, en partie en raison de l’impact de l’indexation automatique des salaires.


Les Etats-Unis ont connu une hausse du chiffre d’affaires de +3,1% en euros, mais en dollars le chiffre d’affaires baisse de 1,2% suite à la fermeture de 126 magasins. En excluant la fermeture de ces magasins, le chiffre d’affaire en dollars affiche une légère hausse  (+0,7%).


Dans le Sud-Est de l’Europe et en Asie le chiffre d’affaires fait un énorme bon en avant de 62,4% et ce grâce la reprise de Delta Maxi au mois d’août.  Sans l’impact de la chaîne serbe, la croissance à l’est de la Belgique atteint néanmoins un solide 10%, bien que Delhaize n’ait pas communiqué de chiffres précis. Toutefois le distributeur a insisté sur la forte progression en Grèce, malgré la crise profonde.


Des perspectives positives et négatives

Pour le restant de l’année 2012, Delhaize prévoit que certains choix stratégiques continueront à avoir un impact négatif sur les résultats d’exploitation : l’intensification des baisses de prix se fera certainement au détriment des marges. Le bénéfice d’exploitation devrait baisser de « 15 à 20% à taux de change identiques ».


En revanche le programme d’économies de coûts aura une influence positive sur les résultats. Delhaize Group avait prévu pour l’ensemble de l’année 2012 des économies de coûts de 500 millions d’euros, dont 425 millions ont déjà été épargnés fin mars. Le distributeur annonce donc que l’objectif initial  sera largement dépassé d’ici la fin de l’année.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Le gastro-nationalisme menace notre industrie alimentaire »

21/06/2017

L’exportation de produits alimentaires belges est en plein essor, mais des mesures protectionnistes larvées constituent une menace. De plus les achats transfrontières et la pression sur les prix pèsent sur le CA national, affirme la Fevia.

Delhaize franchit le cap des 30 Shop & Go ouverts 24/7

21/06/2017

Depuis un certain temps déjà Delhaize mise sur sa formule de proximité Shop & Go avec ses horaires d’ouverture élargis. Certains sont même ouverts 24/7 et leur nombre se multiplie. Aujourd’hui ils sont 32 à ne jamais fermer leurs portes.

AB InBev veut céder deux marques de bière allemandes

21/06/2017

AB InBev cherche un repreneur pour ses marques de bière allemandes Hasseröder et Diebels. Le géant brassicole belge espère que cette cession lui rapportera environ 200 millions d’euros.

Colruyt Group : chiffre d’affaires en hausse de plus de 3%

20/06/2017

Au cours de l’exercice 2016/2017 le chiffre d’affaires de Colruyt Group a progressé de 3,4% à 9,493 milliards d’euros. Le bénéfice a lui aussi augmenté, bien que cette hausse soit attribuable à la cession de Pro à Pro finalisée le 1er février.

La cession de Devos Lemmens & co devrait rapporter 1 milliard d’euros

20/06/2017

La société de capital-investissement CVC a mandaté les banques d’affaires UBS et Messier Maris en vue de rechercher un repreneur pour Continental Foods à Puurs, où sont fabriquées les sauces Devos Lemmens, entre autres.

La Hongrie peut interdire l’étoile rouge de Heineken

20/06/2017

La Commission européenne a laissé entendre qu’elle ne s’opposait pas à l’interdiction que la Hongrie veut instaurer pour certains symboles, notamment l’étoile rouge utilisée dans le logo de Heineken.

Back to top