Deliria ‘la première bière forte créée pour et par les femmes’

Deliria ‘la première bière forte créée pour et par les femmes’

La brasserie Huyghe à Melle, connue pour sa bière Delirium Tremens, a chargé un panel de femmes (dont l’épouse du grand patron) de brasser une nouvelle bière, baptisée Deliria, ‘la première bière forte créée pour et par les femmes’.

Pas une bière douce

Contrairement à ce qu’on aurait pu penser la nouvelle-née n’est pas une bière douce, mais une bière blonde forte à 8,5% d’alcool, autant que la Delirium Tremens.


Excepté la touche de coriandre commune aux deux bières, la Deliria diffère de la Delirium Tremens à plusieurs points de vue : la version féminine est de couleur plus claire, contient quatre sortes de grains, trois sortes de houblons et un autre type de levure. Selon le maître-brasseur Joris Dheeden le goût de la Deliria est « franc et bien équilibré ».


La Deliria n’a été brassée qu’en petite quantité (150 hectolitres), un volume bien inférieur aux 80.000 hectolitres de Delirium Tremens produits annuellement. La nouvelle bière sera disponible en quantité limitée dans des commerces spécialisés à partir du 1er octobre, mais une dégustation est  prévue ce weekend sur la Grand-Place de Bruxelles, à l’occasion du Weekend de la Bière.


Les femmes, nouvelles consommatrices de bière

C’est Catherine De Laet, épouse de l’administrateur délégué Alain De Laet, qui a lancé l’idée de la Deliria. « L’univers brassicole est un monde d’hommes : la plupart des brasseurs sont des hommes, tout comme la majeure partie des consommateurs. Il était grand temps que cela change. Mon mari a tout de suite approuvé mon idée, car ces dernières nous avons constaté que les femmes optent plus volontiers pour un verre de bière qu’un verre de vin ou de champagne. »


C’est pourquoi le 8 mars dernier, dans le cadre de la Journée internationale de la femme, la brasserie s’est mise un quête de 10 femmes disposées à brasser une nouvelle bière. « Nous avons commencé par proposer trois recettes : une bière blonde à 6% d’alcool, une bière ambrée à 7% et une bière blonde forte à 8%. Via les médias sociaux nous avons pu déterminer laquelle des trois séduisait le plus. » La bière la plus forte l’a largement emporté avec  58% des voix.


« A notre grand étonnement, les femmes préfèrent une bière amère, pas à l’extrême, mais ayant du caractère. Elles n’ont pas opté pour des bières fruitées, mais pour de vraies  bières de dégustation. Les femmes aiment les bières fortes », constate Alain De Laet.


Après cinq mois de fermentation, la Deliria est prête à être lancée. La brasserie Huyghe a l’intention de renouveler l’action chaque année. « Aujourd’hui les femmes sont nos nouvelles consommatrices et nous voulons répondre à leurs besoins », conclut De Laet.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top