Deliveroo : les coursiers perdent la bataille contre la direction

Deliveroo : les coursiers perdent la bataille contre la direction
Shutterstock

Les négociations entre la direction de Deliveroo et les syndicats ont pris fin hier. La direction maintient sa décision : à partir du 1er février l’entreprise de livraison de repas  travaillera uniquement avec des indépendants.

« Non sur toute la ligne »

Les négociations concernant le passage des coursiers sous statut indépendant sont en cours depuis plusieurs semaines. Le syndicats n’acceptent pas que tous les coursiers soient obligés de travailler comme indépendant, car ils perdent ainsi de nombreuses garanties. Mais Deliveroo ne veut pas céder : les coursiers qui refusent le passage sous statut d’indépendant, perdront leur emploi.


« La direction a dit non sur toute la ligne », déplore le délégué syndical Steven Steyaert dans le journal De Morgen. « Nous voulons que tous les coursiers obtiennent un contrat en tant qu’employé, mais ils doivent devenir indépendants. La seule concession faite par la direction est la mise à disposition d’un casque et d’une lampe de vélo pour tous les travailleurs. »


« Flexible et bien rémunéré »

Deliveroo pour sa part estime que les syndicats se montrent trop intransigeants. « Depuis le début de l’année, chaque semaine plus de mille personnes postulent pour travailler chez nous. Nous proposons un travail flexible et bien rémunéré », souligne la direction. « Nous avons fait une proposition garantissant aux coursiers une plus grande sécurité sur leurs revenus et sommes étonnés que le Collectif ait rejeté cette proposition. »


A partir de jeudi tous les coursiers travailleront donc comme indépendant et seront payés par commande et non plus par heure.


Ces derniers semaines les coursiers ont manifesté à diverses reprises pour contester le nouveau statut et aux Pays-Bas un livreur, soutenu par le parti néerlandais PvdA, est allé jusqu’à intenter un procès contre Deliveroo.

 

Tags: