Des agriculteurs mécontents rachètent leurs pommes de terre chez Auchan | RetailDetail

Des agriculteurs mécontents rachètent leurs pommes de terre chez Auchan

Des agriculteurs mécontents rachètent leurs pommes de terre chez Auchan

A l’hypermarché Auchan de Roncq (Nord de la France), des agriculteurs ont manifesté leur colère face au prix du filet de pommes de terre de 25 kilos vendu à moins de 3 euros. En guise de protestation, ils ont acheté plus d’une tonne de marchandise.

Promotion exceptionnelle en cause

L’arrivée d’une promotion exceptionnelle sur le filet de 25 kilos de pommes de terre vendus à moins de trois euros a causé l’indignation auprès des agriculteurs.  La Fédération départementale des syndicats d’exploitants  agricoles du Nord (FDSEA) et l’Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) ont décidé de réagir en rachetant ces pommes de terre : « En aucun cas, on ne souhaite bloquer l’activité commerciale d’Auchan, mais on a l’intention de dénoncer la vente de produits de moindre qualité à des tarifs qui ne permettent pas de rémunérer les producteurs », souligne Maryse Moreaux, présidente de la FDSEA.

 

Surproduction liée à l’embargo russe

De son côté, Auchan a justifié cette action commerciale par la surproduction de pommes de terre sur le marché français, en raison de l’embargo russe.  « Il faut comprendre qu’on se trouve face à un marché en situation de grave surproduction.  Il y a un million de tonnes de pommes de terre excédentaires pour un marché qui totalise 8 millions de tonnes, cela représente plus de 10 % de surproduction ! Pour ce qui est de notre action commerciale, c’est le principe de la grande distribution : on marge peu et ce qui nous fait gagner de l’argent, c’est d’écouler de grosses quantités », indique Philippe Laurent, directeur de l’hypermarché.  

 

 

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.