Des agriculteurs mécontents rachètent leurs pommes de terre chez Auchan | RetailDetail

Des agriculteurs mécontents rachètent leurs pommes de terre chez Auchan

Des agriculteurs mécontents rachètent leurs pommes de terre chez Auchan

A l’hypermarché Auchan de Roncq (Nord de la France), des agriculteurs ont manifesté leur colère face au prix du filet de pommes de terre de 25 kilos vendu à moins de 3 euros. En guise de protestation, ils ont acheté plus d’une tonne de marchandise.

Promotion exceptionnelle en cause

L’arrivée d’une promotion exceptionnelle sur le filet de 25 kilos de pommes de terre vendus à moins de trois euros a causé l’indignation auprès des agriculteurs.  La Fédération départementale des syndicats d’exploitants  agricoles du Nord (FDSEA) et l’Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) ont décidé de réagir en rachetant ces pommes de terre : « En aucun cas, on ne souhaite bloquer l’activité commerciale d’Auchan, mais on a l’intention de dénoncer la vente de produits de moindre qualité à des tarifs qui ne permettent pas de rémunérer les producteurs », souligne Maryse Moreaux, présidente de la FDSEA.

 

Surproduction liée à l’embargo russe

De son côté, Auchan a justifié cette action commerciale par la surproduction de pommes de terre sur le marché français, en raison de l’embargo russe.  « Il faut comprendre qu’on se trouve face à un marché en situation de grave surproduction.  Il y a un million de tonnes de pommes de terre excédentaires pour un marché qui totalise 8 millions de tonnes, cela représente plus de 10 % de surproduction ! Pour ce qui est de notre action commerciale, c’est le principe de la grande distribution : on marge peu et ce qui nous fait gagner de l’argent, c’est d’écouler de grosses quantités », indique Philippe Laurent, directeur de l’hypermarché.  

 

 

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


HelloFresh augmente ses investissements au détriment du bénéfice

14/08/2018

Malgré la promesse d'un bénéfice pour la fin de l'année, le livreur de box repas HelloFresh opte finalement pour de nouveaux investissements. Après un solide 2ème trimestre, l'entreprise mise sur la croissance aux Etats-Unis.

Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.