Des fournisseurs thaïlandais de Nestlé accusés de pratiques inhumaines | RetailDetail

Des fournisseurs thaïlandais de Nestlé accusés de pratiques inhumaines

Des fournisseurs thaïlandais de Nestlé accusés de pratiques inhumaines

Le géant suisse de l’agroalimentaire Nestlé a fait appel à l’ONG Vérité en vue d’enquêter sur les conditions de travail des pêcheurs en Thaïlande. Cette étude a permis de dénoncer des pratiques inhumaines dans ce secteur.

Traite d’êtres humaines et travail des enfants

Le rapport de l’ONG Vérité fait état notamment de travail forcé, de traite d’êtres humains et de travail des enfants. Ainsi certains pêcheurs seraient vendus à des capitaines de bateaux de pêche. Suite à ces révélations, Nestlé a  assuré que tout serait mis en œuvre afin d’améliorer la situation en Thaïlande.


« Nestlé s’engage à éliminer le travail forcé dans sa chaîne d’approvisionnement en Thaïlande. Pour ce faire nous allons collaborer avec d’autres parties concernées, afin de nous attaquer à ce problème complexe », souligne Magdi Batato, Executive Vice President of Operations chez Nestlé. « Cela ne sera pas chose facile et cela prendra du temps, mais nous espérons pouvoir réaliser d’importants progrès dans les prochains mois. »


Ainsi Nestlé adopte la même démarche que dans l’industrie du chocolat. Par le passé Nestlé avait déjà fait l’objet de vives critiques concernant les mauvaises conditions de travail dans ce secteur. Depuis 2001 le groupe suisse a conclu un accord avec d’autres producteurs de chocolat, afin de remédier à la situation. Depuis 2012 le secteur est surveillé par la Fair Labor Association.


Les autorités thaïlandaises de leur côté parlent d’un problème limité et vont envoyer des équipes sur place pour effectuer des contrôles.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour Belgique franchit le cap des 300 Express

24/04/2018

Demain soir, Carrefour fête l’inauguration de son 300ème Express en Belgique, le 92ème en région bruxelloise. Il s’agit d’un jalon d’autant plus important que ce nouvel Express Froissart redéfinit le concept de magasin destiné à une clientèle de passage.

Nestlé a perdu les quatre doigts KitKat

23/04/2018

La forme des ‘quatre doigts’ de la barre chocolatée KitKat n’est pas assez emblématique pour en donner le droit exclusif à Nestlé.  La Cour de justice européenne met ainsi fin à une longue bataille juridique entre KitKat et Leo

Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

L’UE vote une loi pour de meilleurs labels bio

20/04/2018

Le Parlement européen a adopté une loi règlementant le secteur bio de manière plus stricte, mais aussi plus juste et plus claire.  C’est notamment via un label bio et des règles d’importation que l’Europe veut soutenir la production bio nationale.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.