Deuxième trimestre décevant pour Ahold | RetailDetail

Deuxième trimestre décevant pour Ahold

Deuxième trimestre décevant pour Ahold

Au 2ème trimestre Ahold a vu régresser tant son chiffre d’affaires que son bénéfice. Le distributeur néerlandais n’a pas su tirer profit de la Coupe du monde de football et a dû faire face à des frais de rénovation et de réorganisation élevés.

Forte baisse du bénéfice

Au cours du deuxième trimestre le groupe Ahold, dont font partie notamment Albert Heijn et Bol.com, a réalisé un chiffre d’affaires total de 7,4 milliards d’euros, soit une baisse de 4,1% par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier. Toutefois la force de l’euro a impacté ces résultats, car hors effets de change la baisse du chiffre d’affaires se limite à 1,1%. Pour expliquer ces moindres performances le groupe évoque également la semaine suivant le jour de Pâques habituellement plus faible et qui cette année tombait au deuxième trimestre.


Le bénéfice d’exploitation sous-jacent s’élève à 288 millions d’euros, en recul de 15,5%. La marge bénéficiaire, quant à elle, diminue de 4,4% à 3,9%, en raison de « la pression sur les volumes » et des « investissements en prix ». Après impôts le bénéfice s’établit à 147 millions d’euros, soit une baisse substantielle de 28,6%.

 

Statu quo aux Pays-Bas, croissance à deux chiffres en Belgique

Aux Pays-Bas (y compris la Belgique) le groupe a enregistré un chiffre d’affaires trimestriel de 2,7 milliards d’euros, soit une légère progression de 0,1% par rapport à l’an dernier. Toutefois à périmètre comparable, on observe une baisse de 1,7% : selon Ahold, les clients le trimestre dernier ont continué à dépenser moins par visite et ce malgré la Coupe du monde de football, qui généralement stimule les ventes. La part de marché d’Albert Heijn aux Pays-Bas est restée stable et sa marge bénéficiaire sous-jacente est de 5%, soit un demi-point de pourcentage de moins par rapport à l’an dernier.


Comme à l’accoutumée Ahold ne communique pas de chiffres séparés pour la Belgique : le management a juste souligné « le succès de l’expansion en Belgique : 23 magasins actuellement et une croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires comparable. »


La branche du commerce électronique a connu une forte progression : son chiffre d’affaires global a augmenté de 18,6% (à périmètre comparable) à 273 millions d’euros. AH.nl  poursuit sa forte croissance, grâce à l’ouverture de nombreux points de retrait. Quant à Bol.com, les ‘plaza sales’ (ventes pour des tiers) ont progressé de 121%. En Belgique aussi Bol.com est en plein boom avec +110%.


Part de marché en baisse aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, l’un de ses principaux marchés, Ahold a généré un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros, soit une baisse de 6,2% par rapport à l’an dernier (-1,7% à taux de change identiques). Ahold y perd des parts de marché suite à la concurrence accrue : d’autres chaînes y ouvrent de nouveaux magasins à une cadence élevée, malgré un marché en stagnation. Aux USA Ahold se consacre pleinement à la transformation de ces magasins, avec l’accent sur les produits frais. Autant d’investissements qui pèsent sur la marge bénéficiaire.


En revanche le webshop américain Peapod a réalisé d’excellentes performances avec une croissance  à deux chiffres. A noter également que Peapod a ouvert un nouveau centre de distribution semi-automatisé dans le New Jersey.


En Tchéquie la chaîne sœur Albert a réalisé un chiffre d’affaires trimestriel de 306 millions d’euros, 3,3%  en moins à taux de change identiques. Sur base comparable le recul est de -2,9%. Le premier août Ahold y a bouclé la reprise des points de vente Spar, ce qui fait d’Albert le leader du marché avec environ 330 magasins qui accueillent quotidiennement quelque 640.000 clients.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.