Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »
© Ahold Delhaize

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

« Ahold plus structuré que Delhaize »

« Nous avons accompli énormément de choses », estime Dick Boer un an après la fusion. « Tous collaborent si bien ensemble que parfois j’ai du mal à distinguer ceux qui travaillaient chez Ahold ou chez Delhaize. »


Un joli discours, mais les résultats trimestriels racontent une histoire un peu plus nuancée. Même si Ahold Delhaize a enregistré un solide deuxième trimestre au niveau du groupe, la Belgique reste à la traîne. Dès lors certains ont suggéré que les Belges auraient beaucoup à apprendre d’Albert Heijn. Très vite une rumeur s’est répandue selon laquelle les Hollandais pourraient bien intervenir plus vite que prévu en vue de remettre Delhaize sur la voie de la croissance en Belgique, ce qu’a confirmé Dick Boer.


« Ahold est un peu plus structuré et Delhaize un peu plus libre. Les formules de Delhaize ont plus de liberté dans les décisions, ce que l’on pourrait qualifier d’entreprenariat », explique Dick Boer, avec prudence dans un premier temps, pour ensuite lancer une mise en garde : chez Delhaize « nous poserons davantage d’objectifs et exigerons des résultats mesurables. Les formules perdront un peu de leur liberté, mais il faut comprendre que c’est nécessaire pour une entreprise de cette envergure. »


Organisation séparée pour le Benelux

Selon le journal de Standaard, dans tout ce processus Albert Heijn Pays-Bas aura « un rôle explicite » à jouer en vue de « corriger le tir chez Delhaize. Pour ce faire une organisation séparée serait créée pour le Benelux. Ainsi Albert Heijn Pays-Bas pourra partager son expertise avec Delhaize », notamment au niveau « des processus logistiques et administratifs, de l’automatisation et de la mutation du paysage commercial sous la pression du e-commerce. »


Selon les experts, cette organisation du Benelux constituera une base vers davantage de centralisation. « Pour que l’approvisionnement des magasins se déroule de manière plus efficace chez Delhaize, une très nette amélioration de la logistique et l’automatisation s’impose », écrit le journal De Standaard. Mais « pour l’instant il n’est pas encore question d’une fusion entre Albert Heijn Belgique et Delhaize. Cela ne se fera qu’au moment où Delhaize sera suffisamment fort pour devenir la seule enseigne de distribution alimentaire en Belgique », conclut le journal.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Quelles sont les conséquences de la nouvelle pyramide alimentaire pour l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Carrefour ouvre 15 nouveaux drives

18/09/2017

Le 29 septembre, la chaîne de supermarchés Carrefour va ouvrir trois nouveaux points de livraison drive.be, ce qui porte le total à quinze nouveaux ‘drives’ ce mois-ci.  Depuis le début de l’année, 72 points d’enlèvement ont déjà vu le jour.

La plate-forme de bières Beerwulf.com disponible en Belgique

18/09/2017

Beerwulf, la plate-forme en ligne de bières spéciales, est maintenant disponible en Belgique.  Le site internet offre une page unique à chacun des 150 brasseurs affiliés.  Celle-ci leur permet de proposer leurs bières à un public plus large.

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Back to top