Dick Boer va siéger au conseil d’administration de Nestlé

Dick Boer, l’ancien PDG d’Ahold Delhaize, rejoint le conseil d’administration de Nestlé au mois d’avril. C’est ce qu’a annoncé le géant suisse de l’alimentation à la publication de ses excellents résultats annuels.

 
« De l’expertise dans le secteur des FMCG »

Boer, qui a quitté son poste de PDG d'Ahold Delhaize le 1er juillet dernier, sera officiellement nommé administrateur/commissaire « indépendant » lors de l'Assemblée générale annuelle de Nestlé qui aura lieu le 11 avril 2012. Le Néerlandais sera chargé d’« améliorer l'expertise existante dans le domaine des FMCG », peut-on entendre au siège social situé à Vevey en Suisse.

 

« Compte tenu de son ancien poste de conseiller auprès d'Ahold Delhaize, Dick Boer ne participera à aucune délibération ou activité susceptible de créer un conflit avec les intérêts de son ancien employeur avant le 1er juillet 2019 », souligne le communiqué de presse. Le Néerlandais ne sera pas le seul nouveau visage au sein du conseil d'administration de Nestlé : il sera rejoint par Dinesh Paliwal, PDG de Hartman International, filiale de Samsung.

 

3% de croissance organique en 2018

Nestlé a d’ailleurs connu une excellente année 2018. Le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 2,1% à 91,4 milliards de francs suisses, soit environ 80 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires organique a augmenté de 3% : +2,5% de croissance interne réelle et +0,5% suite aux hausses de prix. La croissance organique était légèrement inférieure à 5% dans les marchés émergents. Nestlé a également réussi à accroître sa marge bénéficiaire opérationnelle de 30 points de base à 15,1%.

 

« Nous sommes satisfaits de notre progression en 2018 », déclare le PDG Mark Schneider. « Tous les indicateurs financiers se sont nettement améliorés et nous avons constaté une accélération de la croissance de nos deux plus grands marchés, les États-Unis et la Chine, et de notre département nourriture pour enfants. » L’entreprise annonce également « analyser toutes les options stratégiques » pour sa marque de charcuterie Herta comme étant « une nouvelle étape dans le positionnement de son portefeuille en faveur de catégories attrayantes à forte croissance ». A suivre....