Domino’s Pizza victime d’un piratage

Domino’s Pizza victime d’un piratage

Le fabricant et livreur de pizzas Domino’s Pizza a été la cible d’une cyberattaque en Belgique et en France. La chaîne souligne qu’aucunes données bancaires n’ont été dérobées, mais que les assaillants auraient copié illégalement certaines données des clients.

58.000 Belges concernés

Le groupe de hackers lui-même, Rex Mundi, a fait savoir via Twitter (photo) et un texte anonyme sur internet qu’il détenait notamment des noms, numéros de téléphone, adresses e-mail et mots de passe de clients de la chaîne de pizzas. Les pirates disent avoir mis la main sur plus de 592.000 données (y compris les mots de passe) de clients, parmi lesquels plus de 58.000 Belges.


Les hackers exigent une somme de 30.000 euros sous peine de divulguer les données copiées et ont déjà publié les données de quelques clients français et belges, afin de renforcer leur chantage.


Plainte auprès du procureur de la République de Paris

Domino’s Pizza  a confirmé le piratage. La chaîne souligne qu’aucunes données bancaires n’ont été dérobées, mais précise néanmoins que les pirates auraient copié illégalement certaines données de clients. L’entreprise dit avoir contacté immédiatement les clients concernés en France et en Belgique, leur demandant avec insistance de modifier leur mot de passe sur Domino’s Pizza.


L’entreprise a déposé une plainte auprès du procureur de la République de Paris et a fait savoir qu’elle ne cèderait pas au chantage. En attendant Domino’s Pizza  met tout en œuvre pour mieux sécuriser ses systèmes IT.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

Back to top