Douwe Egberts ou l’introduction en bourse de l'année

Douwe Egberts ou l’introduction en bourse de l'année
Photo : Raymond Voskamp / Shutterstock.com

JDE Peet's, maison-mère de Douwe Egberts et Senseo, est cotée en bourse depuis aujourd'hui. La société a déjà levé 2,25 milliards d'euros, ce qui en fait la plus grande introduction en bourse de l'année.

 

Plus facile que prévu

L'introduction en bourse de JDE Peet's est un franc succès : dès le départ vendredi matin, plus de 22 millions de nouvelles actions ont été vendues à 31,50 euros. Les anciens actionnaires Acorn Holdings et Mondelez ont vendu respectivement pour 39,5 millions et 9,7 millions de leurs actions, de sorte que l'introduction en bourse a généré un total de 2,25 milliards d'euros. Parallèlement, dans les premières heures suivant l'ouverture de la bourse, l'action a également augmenté de 10%.

 

Au départ, la société de café ne devait pas entrer en bourse avant la fin de la semaine prochaine, mais le carnet d’ordres s’est rempli si rapidement que l’opération a été avancée, rapporte Reuters. La maison-mère de Douwe Egberts a ainsi réussi à boucler en une dizaine de jours un processus qui dure normalement plusieurs semaines. L’entreprise craignait pourtant que la crise du coronavirus et la volatilité du marché qui en découle n'entraînent des difficultés.

 

Mobilisation pour lutter contre Nestlé

JDE Peet's a été créé à la fin de l'année dernière de la fusion entre American Peet's Coffee et Jacobs Douwe Egberts, précisément en vue d'une introduction en bourse. Avec les recettes, le deuxième plus grand acteur du secteur du café au niveau mondial souhaite s'attaquer à la montagne de dettes de l'entreprise et répondre à la concurrence croissante de son rival Nestlé . Le producteur de Nespresso détient en effet un quart du marché, contre 10% pour JDE Peet's. 

 

L'année dernière, Nestlé a également réussi à s'imposer pour la première fois sur le marché belge, tandis que les ventes de café filtre et de capsules Senseo déclinent. Il n’en a pas toujours été ainsi : au milieu du XIXe siècle, le hollandais Douwe Egberts représentait plus de la moitié des exportations de café et de tabac des Pays-Bas, selon De Tijd. Aujourd'hui, le géant du café réalise un chiffre d'affaires annuel de sept milliards d'euros dans plus de 140 pays. En 2012, l’entreprise propriétaire de l'époque, Sara Lee, avait introduit Douwe Egberts en bourse, mais la marque avait rapidement été rachetée par JAB Holding.