Du potage aux légumes sauvés pour s'attaquer au chômage

Les potages frais d'enVie disponibles au comptoir frais chez OKay respirent l'engagement : ce projet social se veut un tremplin vers un emploi fixe pour les demandeurs d'emploi de longue durée et s'attaque au gaspillage alimentaire du même coup.

40 tonnes de légumes

Chaque bouteille de potage est préparée dans les ateliers enVie à Bruxelles par des chômeurs de longue durée qui durant un an bénéficient d'une formation approfondie en vue de devenir 'opérateur de production dans l'industrie alimentaire'. Et pour lutter contre le gaspillage alimentaire enVie utilise uniquement des légumes dont la forme ou le calibre ne répondent pas aux critères requis. Il faut savoir qu'en Belgique un tiers des légumes cultivés n'atterrisent jamais sur nos assiettes parce qu'imparfaits. Durant sa première année enVie s'est fixé pour objectif de sauver 40 tonnes de légumes.

 

Les potages contiennent 40 à 55% de légumes frais et sont ainsi parmi les plus riches sur le marché : 2 litres de soupe contiennent au moins 1 kg de légumes frais. Les recettes sont 100% naturelles, sans additifs, ni colorants. Trois variantes sont désormais disponibles dans 127 magasins OKay et 6 OKay Compact de Colruyt Group : soupe au six légumes, crème de tomates au basilic et soupe aux carottes. Quatre autres recettes s'y ajouteront au cours des prochains mois en fonction des saisons.

 

L'entreprise sociale enVie est une initiative de Naomi Smith, avec le soutien de cinq partenaires : McCain Belgique, Colruyt Group, Randstad Group, la criée REO et la Fédération Belge des Banques Alimentaires.