Duvel Moortgat mise sur la conquête de la Chine

Duvel Moortgat mise sur la conquête de la Chine

La brasserie Moortgat connaît une forte progression en Chine. Malgré les prix plus élevés par rapport à la bière locale, les chinois sont de plus en plus nombreux à choisir la bière belge, et l'exportation de marques comme Duvel en tirent profit.

Plus cher que la bière locale

Malgré le fait qu'une bouteille de bière locale coûte à peu près 1,5 euro dans la plupart des cafés locaux et que pour un grand verre de Vedett Extra White il faut débourser pas moins de 5,5 euros, « elles se vendent comme des petits pains », précise Tim Verplancke, belge et copropriétaire de O'Reilly Irish Pub, qui vend toute la gamme Duvel-Moortgat dans la province du Yunnan dans le sud-ouest de la Chine.

 

Au début de ses activités en Chine en 2007, Duvel-Moortgat importait 200 hectolitres, mais cette année, on compte déjà une centaine de containers acheminés en Chine. « Nos objectifs pour 2013 se situent à près de la moitié de notre volume pour les Etats-Unis cette année. Si nous continuons à progresser ainsi, nous dépasserons le marché britannique d'ici trois à quatre ans. Dès lors, la Chine a été bombardée marché prioritaire », affirme le directeur général de Moortgat Vincent Smits.

 

Succès pour la bière blanche

Les marques les plus prisées en Chine sont Vedette, Achouffe et Liefmans Fruitesse. C'est principalement la bière blanche qui connaît un franc succès. « La bière blanche est douce de goût, pas trop amère ni trop lourde. C'est pour cette raison qu'elle plaît à un grand nombre de buveurs de bière. Une fois familiarisés avec la bière blanche, ils essayeront plus facilement d'autres bières de notre assortiment », selon Nick Papa, salesmanager pour la Chine du Nord, qui nous explique le succès.

 

Duvel-Moortgat est conscient de sa très forte position à l'heure actuelle grâce aux autres brasseurs belges qui sont moins préoccupés par le marché chinois. AB Inbev est présent sur le marché chinois, mais la seule bière belge qui est promue est la Stella.

 

Duvel-Moortgat n'a de toute façon pas l'intention de déménager la production de Duvel. « Si vous la brassez ailleurs, il sera difficile d'encore l'appeler bière belge, et voilà notre argument de vente trouvé. Seule un bière produite spécifiquement pour le marché chinois, pourrait être brassée en Chine », conclut Papa.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top