Emportez votre propre contenant et bénéficiez d’une réduction de surcroît

Foto: Shutterstock

A l’heure où les emballages plastiques sont devenus l’ennemi numéro un, les retailers cherchent des solutions pour encourager les alternatives, comme chez Marks & Spencer, où les clients bénéficient d’une réduction s’ils emportent leurs propres contenants.


25 pence de réduction sur votre lunch

Désormais Marks & Spencer accorde une réduction aux clients qui emportent leurs propres boîtes et bocaux : les clients qui achètent des lunchs prêts à consommer au comptoir ‘Market Place’ et emmènent leurs propres emballages réutilisables, ont droit à une remise d’un quart de livre (0,27 euros).


L’enseigne britannique est la première à offrir un stimulant financier à ses clients pour les encourager à utiliser des emballages durables. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet de M&S visant à utiliser uniquement des emballages recyclables d’ici 2020. Le retailer dit avoir déjà économisé mille tonnes de plastique grâce à ce plan. Depuis 2018 les clients bénéficient également d’une réduction de 25 pence s’ils utilisent leurs propres tasses ou thermos pour les boissons chaudes.


Belgique, Espagne et Autriche

Bon nombre d’autres food retailers dans le monde s’associent au mouvement ‘zéro déchet’. Depuis fin 2017 Carrefour Belgique accepte des sachets et boîtes réutilisables au comptoir-traiteur de ses hypermarchés et ses magasins Market. Après un test d'à peine deux semaines dans l’hypermarché de Bierges, le concept a connu un tel succès qu'il a été déployé dans d’autres points de vente.


En mars 2019 l’Espagne a suivi l’exemple : dans plus de mille magasins Carrefour les clients peuvent désormais emballer les produits frais (fruits, poisson, viande, …) dans leurs propres récipients. Seules conditions : les contenants doivent être solides, transparents et pourvus d’un couvercle.


Depuis cet été Spar fait de même en Autriche, où les clients peuvent emporter leurs propres emballages au comptoir-traiteur. Cette solution est proposée pour la charcuterie, le fromage et la viande dans tous les magasins autrichiens de Spar, Eurospar et Interspar.


Plan en cinq étapes pour la sécurité alimentaire

La tendance ‘zéro déchet’ ne cesse de gagner en importance, mais l’assouplissement de la réglementation autour des emballages n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît, notamment pour des raisons de sécurité alimentaire et d’hygiène, comme a pu le constater Spar en Autriche. Pour obtenir le feu vert des autorités alimentaires le retailer a élaboré un plan en cinq étapes.


Pour éviter que les emballages des clients soient en contact direct avec le comptoir, les balances et les cuillères à servir, Spar a créé des plateaux spéciaux. Le client pose sa boîte sur le plateau, après quoi le vendeur la remplit et la remet au client sur le même plateau. Ensuite le client doit lui-même fermer la boîte et apposer l’étiquette. Tout cela pour empêcher d’éventuelles contaminations.


Chez Carrefour France la possibilité d’emporter ses propres emballages se limite pour l’instant à un nombre restreint de produits (notamment le riz et les pâtes) et de magasins. Et ce alors que dans deux autres pays le retailer est parvenu à proposer cette solution pour les produits frais. Il reste donc encore du pain sur la planche …