Encore un avis négatif pour Sligro à Anvers

La saga concernant les permis de Sligro-ISPC à Anvers se poursuit : un fonctionnaire de la province vient à nouveau de rendre un avis négatif. Reste à voir si cette fois la province suivra cet avis.


Magasin ou centre de distribution ?

En théorie la polémique concerne d’une part le trafic supplémentaire généré par le grossiste horeca néerlandais Sligro dans un quartier déjà très embouteillé et d’autre part la fonction exacte de l’établissement : le terrain industriel, sur lequel est implanté le complexe, peut accueillir un centre de distribution, mais pas un magasin. Les Néerlandais persistent à dire qu’il s’agit d’un centre de distribution, tandis que la concurrence (notamment l’enseigne Metro située à proximité) estime qu’un centre de distribution où l’on peut faire son shopping est bel et bien un magasin.


Le fonctionnaire de l’urbanisme a donc suivi le raisonnement de ces derniers : « L’établissement est situé dans une zone réservée aux petites et moyennes entreprises », lit-on dans le journal GvA. « Suite aux différents constats de l’huissier de justice envoyé sur place, il est clair que la fonction est le commerce de détail. Cette fonction n’est pas conciliable avec cet environnement et vu sa fonction  l’ampleur du bâtiment est trop importante. »


Annulation du permis

Le 19 janvier 2017 un premier fonctionnaire provincial avait déjà rendu un avis négatif, mais la province avait néanmoins délivré les permis requis, arguant que les motifs des plaignants étaient avant tout économiques. Toutefois fin 2018 le permis a été annulé par le conseil pour les contestations de permis, juste avant l’ouverture officielle du complexe.


A noter qu’outre Metro, le grossiste en boissons Gagelmans s’était lui aussi opposé à la venue de Sligro, mais a ensuite retiré sa plainte sans explication. Selon GvA, Sligro aurait tout simplement racheté Gagelmans, chose que ni l’un ni l’autre n’ont confirmé ou démenti.