Entente sur les prix et marché noir chez Mondelez ?

Entente sur les prix et marché noir chez Mondelez ?
Shutterstock.com

Mondelez, le géant du secteur des FMCG, aurait livré en noir de grandes quantités de biscuits et de chocolat, entre autres de la marque Milka, depuis de nombreuses années en Autriche. C’est ce qui résulterait de certaines perquisitions.

 

Deux procédures

La filiale autrichienne de la société alimentaire Mondelez est soupçonnée d’enfreindre les lois sur la concurrence. Il y a quelques semaines, des perquisitions avaient déjà été menées dans les bureaux du géant de l’alimentation à Vienne et à Brême, entre autres. Selon le journal allemand Frankfurter Allgemeine, deux procédures sont en cours devant le « Kartellgericht » (tribunal de la concurrence) de Vienne à l’encontre de l’entreprise. Cela concernerait des ententes sur les prix et des restrictions territoriales de l’offre, pratiques strictement interdites dans l’Union européenne.

 

Selon le journal allemand LebensmittelZeitung, Mondelez a de plus vendu de grandes quantités de biscuits et de chocolat en noir. Ils seraient entrés sur le marché de l’Europe de l’Est par l’intermédiaire de différents intermédiaires. Une petite partie aurait été vendue par des discounters en Allemagne, mais les noms des détaillants ne sont pas mentionnés dans le magazine.

 

L’information proviendrait d’un ancien employé de Mondelez. Chez Mondelez, personne n’a encore souhaité s’exprimer sur l’information.