Excellente année pour Leonidas

Shutterstock

Le fabricant de pralines belge Leonidas signe une excellente année : le groupe a clôturé son exercice décalé (clos fin juin) avec une croissance du CA de 8% et un bond en avant de son bénéfice opérationnel de 66%. Visiblement la nouvelle stratégie de Leonidas porte ses fruits.

 

Nouvelle stratégie sous un nouveau CEO

Depuis que Philippe de Selliers a pris les commandes de l'entreprise en mars 2017, le chocolatier belge, qui entre 2004 et 2016 a vu défiler sept(!) CEO, a retrouvé sa vitalité. Durant son exercice décalé - de juillet 2017 à juin 2018 - Leonidas a réalisé un chiffre d'affaires de 93,3 millions d'euros, soit une hausse de 8% par rapport à l'exercice précédent. Quant au résultat opérationnel (ebitda), il a bondi de 66% à 13,4 millions d'euros, dont il reste au bout du compte un bénéfice net de 5 millions d'euros.

 

Sous la direction du nouveau CEO, Leonidas a multiplié les boutiques dans les aéroports et a posé les bases d'une présence renforcée en Chine, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. En outre le chocolatier a fortement investi dans le marketing et a ajouté bon nombre de nouveaux produits à sa gamme.

 

Fondé en 1913, Leonidas est aujourd'hui présent dans plus de 1300 commerces spécialisés dans 40 pays partout dans le monde.