Fevia réprouve la taxe sur les sodas

Fevia réprouve la taxe sur les sodas

Fevia, la fédération de l’industrie alimentaire réprouve la nouvelle taxe ‘santé’ sur les boissons sucrées.  Selon l’organisation, les clients iront chercher des alternatives moins chères à l’étranger.

 

Des emplois perdus

A l’origine, il était prévu que la taxe devait être appliquée aux boissons sucrées uniquement, mais aujourd’hui, il semble que les sodas light et les boissons rafraîchissantes non-sucrées soient également concernés par cette taxe.  Selon la Ministre de la Santé publique Maggie De Block, il était impossible de faire une distinction à court terme entre les différentes boissons, mais cela devrait se faire à l’avenir.

 

Fevia prétend que la taxe affaiblira à nouveau la position économique de la Belgique.  Selon l’organisation interprofessionnelle, il s’agirait d’une troisième taxe qui touche l’industrie, après la taxe sur les emballages et la taxe kilomètre.  A terme, la fédération craint des pertes d’emploi, alors que le secteur est garant de création d’emplois depuis quelques années. 

 

De son côté, le monde scientifique estime que la taxe est beaucoup trop faible.  Aujourd’hui, elle s’élève à 3 cents par litre de soda ou 1 cent pas canette, alors que les scientifiques s’orientent plutôt vers une augmentation de prix de 20 pour cent pour dissuader les gens à acheter des boissons sucrées.  De plus, ils sont mécontents du fait que la taxe s’applique également aux boissons non-sucrées.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top