Filet Pur – On vous aura prévenus

Filet Pur – On vous aura prévenus
Shutterstock

Nous tenons à vous prévenir : l’édition Black Friday du résumé hebdomadaire de RetailDetail Food contient quelques sérieux avertissements. Faites donc bien attention !

Présent à Gand

Cette semaine la moitié du secteur food était présent à Gand, où se tenait le salon annuel Horeca Expo, le plus grand buffet ‘all you can eat’ du pays, réservé aux professionnels de l’horeca. Un salon débordant de positivisme, où l’on fêtait cette année l’introduction de la caisse blanche sous le slogan ‘We love it when you like it’.


RetailDetail Food y était aussi, entre autres pour y commenter un débat sur l’avenir du commerce de gros dans le domaine du foodservice. L’ambiance y était moins détendue, le modérateur du débat n’étant autre que le journaliste redouté de la VRT Lieven Verstraete. Un homme qui connaît le sujet, puisque sa femme exploite un bar à café à Bruges. Dans ce style incisif qui est le sien il a cuisiné les participants : « Vous n’êtes plus pertinents », a-t-il lancé à Ivan Sabbe, patron d’ISPC. Ce dernier a rougi de colère et les choses n’ont fait que s’envenimer lorsque le modérateur a insinué que les grossistes dans le retail étaient depuis longtemps en voie d'extinction, comme s’il s’agissait de Rhinocéros Noirs d'Afrique de l'Ouest (espèce qui n’a plus été signalée depuis 2006). Le but n’était pourtant pas de choquer, juste un petit avertissement.


De l’air cher

Le Brexit, la suite : après Toblerone, c’est Maltesers qui décide de réduire ses emballages au Royaume-Uni, histoire de compenser la hausse des coûts. Et nous qui pensions que les bonbons Maltesers contenaient avant tout de l’air ? De plus, le fabricant Mars avait déjà diminué le poids de 121 g à 103 g en catimini depuis plusieurs mois, mais c’est seulement récemment que les Britanniques s’en sont rendus compte.  Pas très perspicaces ces Britanniques, pas étonnant qu’une andouille comme Nigel Farage ait pu leurrer tout un peuple. Il nous faudra surveiller ces emballages de près dans les mois à venir, car un consommateur averti … Toujours à propos de Mars, mais dans un autre registre : l’équipe directionnelle de Mars Belgique a été renouvelée, avec désormais un  Français aux commandes.


La planète se réchauffe, mais le monde se refroidit, telles étaient les paroles d’une chanson que nous entendions récemment. Alors que Donald Trump s’apprête à faire grimper en flèche les émissions de CO2, l’industrie alimentaire de son côté a décidé de sauver le climat. Du moins c’est l’intention d’entreprises telles qu’Unilever, Danone, Mars, Kellogg’s et General Mills. Ils ont réitéré leur soutien à l’accord de Paris sur le climat et s’engagent à s’attaquer ensemble aux émissions du secteur agricole.

 

Escargots et salmonelle

Le secteur du retail, lui aussi, s’est engagé pour le climat. Désormais les mandarines venant d’Espagne seront acheminées en train, à la demande notamment de Colruyt, Albert Heijn, Edeka, Plus et Sligro. Le transport ferroviaire permettrait de réduire les émissions de CO2 de 70% comparé au transport routier.


Mais surveillez quand même ce que vous mangez. La salade préemballée par exemple peut provoquer des intoxications alimentaires car le plastique humide est un incubateur idéal pour la bactérie salmonelle. Par contre la salade non préemballée peut contenir des escargots et des insectes, mais ils ne sont pas mortels. A vous de choisir.


Passons des salades aux tomates. Le fabricant italien de produits à base de tomates Mutti devient partiellement belge : le fonds d’investissement Verlinvest a pris une participation de 24,5% dans l’entreprise italienne. Ce capital doit permettre d’accélérer la croissance internationale et de développer de nouveaux produits. Ils sont donc prévenus chez Elvea.


Cocktails et mocktails

Ce weekend nous fêterons pour la septième fois la ‘Journée des distributeurs en boissons’ (en fait il s’agit de trois journées). Les 68 centrales de boissons affiliées à la FeBeD, la fédération belge des distributeurs en boissons, proposent des promotions et des dégustations. En même temps ils donneront le coup d’envoi de la  Campagne BOB. Vous êtes prévenus.


On pourrait fêter l’événement en buvant une bière, mais pas une Hoegaarden : la bière blanche n’a plus la cote chez les consommateurs, et par conséquent de même chez AB InBev. L’avenir est aux boissons sans alcool et la Hoegaarden n’est plus une priorité.


Pour ceux qui préfèrent quelque chose d’un peu plus corsé, ils pourront se tourner vers Coca-Cola, qui a élargi son portefeuille de boissons fortes en y ajoutant des gins, des liqueurs et des whiskys. Ainsi bientôt ils pourront commercialiser un Cuba Libre prêt à consommer. Mais pour l’heure nous devrons nous contenter des mocktails de FÏNLEY, sans alcool, mais sympa quand même, comme en témoigne leur annonce dans RetailDetail Food.

 

Nouveaux magasins urbains

Y a-t-il parmi nos lecteurs quelqu’un qui puisse nous expliquer clairement en quoi consiste la technologie hyper branchée dite de ‘la chaîne de blocs’ ? Prière de nous contacter. Chez Walmart par contre ils savent de quoi il s’agit : ils vont utiliser ce système pour améliorer la traçabilité et la sécurité alimentaire. De quoi attiser notre curiosité.


Comme on le sait chez Lidl, ils ne reculent devant rien lorsqu’il s’agit de coup publicitaire. Cette semaine une fois de plus ils ont fait honneur à leur réputation : le discounter a ouvert la boutique pop-up #LidlSki dans la rue Dansaert, rue commerciale huppée de Bruxelles. Lidl y présente sa nouvelle collection de vêtements de ski : aucun article ne coûte plus de 55 euros, alors qu’ailleurs dans la rue pas moyen de trouver quelque chose à moins de 55 euros, si ce n’est une tasse de café.


Les magasins urbains ont le vent en poupe et certains retailers développent de nouveaux concepts. Ainsi Auchan a ouvert à Paris son premier point de vente MyAuchan, une formule avec un espace restauration, un presse-orange, un distributeur de café, une fontaine à eau, un four à micro-ondes et l’incontournable wi-fi gratuit.

 

Record de vitesse

La chaîne de surgelés Picard, elle aussi, innove avec un concept snackbar, où les consommateurs  pressés peuvent réchauffer des plats surgelés dans un four à micro-ondes pour ensuite les engloutir sur place. Leur fameux moelleux au chocolat est prêt en 35 secondes, mais ce serait un crime de les dévorer aussi vite.


Parlant de vitesse : cette semaine le record est détenu par Delhaize, qui en collaboration avec Stamhuis, spécialisé dans l’aménagement des magasins, a rénové tout un supermarché en deux semaines à peine. Chapeau !


Un dernier avertissement pour terminer : profitez des réductions de Black Friday et de Cyber Monday, car dans une semaine débutera la période d’attente avant les soldes. Plus question alors de vous laisser tenter par des offres alléchantes de webshops branchés, c’est illégal. On vous aura prévenu. A la semaine prochaine !