Filet Pur : Amour et guerre au supermarché

Filet Pur : Amour et guerre au supermarché

Cette semaine dans le secteur FMCG : pas mal de festivités sympas, mais également des pratiques carrément criminelles. Et au bout du compte c’est l’amour qui triomphe. Comment ? Découvrez-le dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Marathon man

Dur métier que celui de reporter dans le secteur food. Courir d’une fête à l’autre a été l’une de nos missions cette semaine. Ainsi nous avons assisté au coup d’envoi des festivités de Delhaize à l’occasion de son 150ème anniversaire. Nous y avons dégusté au moins la moitié de l’assortiment traiteur du retailer : jambon sec, salami à la truffe, houmous au potiron grillé, saumon mariné au gin, soupes japonaises … et j’en passe. Un vrai délice !


Quant à la boisson, nous nous sommes sagement abstenus, tout en nous demandant comment Denis Knoops pouvait rester aussi svelte avec tant de tentations à portée de main au quotidien. Enfin, nous connaissons la réponse : l’homme est un véritable adepte des marathons. 


Visite royale

Outre ses 150 ans, Delhaize avait une autre raison de faire la fête :  de fait, la vente des fameux 13 magasins, qu’Ahold Delhaize doit céder pour finaliser la fusion en Belgique, semble enfin se mettre en route. Les cinq premiers magasins ont trouvé acquéreurs : 3 pour Lidl et 2 pour Tanger. Pour les huit suivants nous suggérons une promotion 1 + 1 gratuit : une tactique toujours très efficace.


Pourtant question timing des festivités, on aurait pu faire mieux.  Alors que Delhaize accueillait la presse dans le ‘hellhole’ de Molenbeek, les fabricants de pain d’épice de Vondelmolen célébraient eux aussi leur 150ème anniversaire dans la sympathique commune de Lebbeke, où Sa Majesté le Roi en personne visitait leur site de production. Les amuse-bouches y étaient probablement aussi délicieux que chez Delhaize, mais nous ne pouvions malheureusement pas être à deux endroits en même temps.


Un bandit manchot

Toutefois nous nous sommes rattrapés le soir-même, grâce à l’équipe du ‘Chef de l’année’, Tim Boury, qui s’est surpassée lors de la soirée de lancement de la nouvelle campagne Fïlnly, avec dans le rôle principal Sandrine Dans pour les francophones et Cath Luyten pour les néerlandophones. Un événement ultra branché dont témoignent les nombreux selfies, images d’ambiance et vidéos diffusés sur de multiples blogs. Fïnley, un produit développé en Belgique, qui va d’ailleurs s’exporter vers les Pays-Bas. Félicitations !


Par contre chez Makro, l’ambiance n’était pas à la fête : ce jeudi des grèves spontanées y ont éclaté en raison du mécontentement face au processus de restructuration. Remue-ménage également chez Carrefour, rappelé à l’ordre par la Commission des jeux de hasard, pour avoir installé sans permis des machines  à sous addictives dans ses hypermarchés. Vous les avez certainement vues, ces images poignantes de clients épuisés et déshydratés, secourus par le Samu, parce qu’indécrochables de ces bandits manchots.


L'embarras du choix à Libramont

En tout cas, pas de quoi troubler les collègues du Groupe Mestdagh qui poursuivent tranquillement leur stratégie de croissance, en ouvrant leur premier Carrefour market dans la province du Luxembourg. Une aubaine pour les habitants de Libramont qui jusqu’à présent ne pouvaient opter qu’entre Aldi, Lidl, Colruyt, Delhaize et Intermarché ; un choix bien trop restreint pour une commune de pas moins de 11.000 habitants.


Envie d’un biscuit ? Lotus Bakeries organise un jeu de chaises musicales au sein de son management, après l’arrivée d’un nouveau CFO. Un chambardement pour des raisons relationnelles semble-t-il, mais quoi de plus logique, puisque chez Lotus c’est ‘Riche en amour’, n’est-ce pas ?


Ceux qui pour des raisons de santé auraient décidé d’éviter les spéculoos pour se convertir aux légumes bios, réfléchissez-y à deux fois. Le bio n’est pas plus sain, dixit la science. Il y aurait même de sérieuses indications comme quoi l’agriculture conventionnelle serait meilleure pour l’environnement. Mais si le bio n’est meilleur ni pour la santé, ni pour l’environnement, le végétal par contre l’est. Bref plus besoin de se priver de frites et de chips, à condition qu’elles soient préparées dans de l’huile végétale. En Wallonie ils ont d’ailleurs développé une pomme de terre idéale pour la fabrication de chips. Là au moins ils savent mettre des priorités !


L’amour, toujours

Cette semaine les fabricants de marque Iglo, Ferrero et Coca-Cola ont été bombardé de critiques par des organisations de consommateurs de l’Europe de l’Est, qui estiment que ces marques vendent  de la camelote immangeable remplie d’eau saumâtre et de substances chimiques à l’Est, alors que chez nous à l’Ouest ces mêmes marques proposent des variantes de qualité nettement supérieure. Mais cette critique est-elle justifiée, car vendre de la camelote en Europe n’est pas illégal, autant que nous sachions.


Et pour terminer nous vous proposons un joli court-métrage romantique réalisé par Intermarché, à vous faire monter les larmes aux yeux : une histoire d’amour naissante entre un adolescent maladroit et une jolie caissière. Un véritable romcom, qui a créé le buzz sur les réseaux sociaux. Et de plus, le spot aurait été enregistré dans un magasin belge de la chaîne, à Hannut plus précisément. Eh oui, même pour les petits potins du showbizz vous êtes à la bonne adresse chez RetailDetail. Un spot à visionner ! A la semaine prochaine !

 

Vous souhaitez recevoir chaque vendredi un résumé de l’actualité FMCG dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous ici pour la newsletter gratuite de RetailDetail Food.