Filet Pur : Aussi exclusif qu’un croustillon à la foire

Filet Pur : Aussi exclusif qu’un croustillon à la foire

Un résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG fraîchement épicé, qui frôle l’exclusivité avec impertinence : n’est-ce pas exactement ce qu’il vous faut après une semaine torride pleine de rebondissements inattendus ? Allons-y !

Une époque merveilleuse

Ne vivons-nous pas une époque merveilleuse, nous les foodies ? Non seulement les fraises sont hyper bon marché et les asperges quasi gratuites, mais en plus nous apprenons que Eataly, le paradis pour tout amateur de gastronomie italienne, a jeté son dévolu sur notre capitale bien-aimée. Ils vont collaborer avec la famille Vervoordt qui a déjà hébergé le joli concept CRU à Wijnegem. Cette nouvelle nous parvient au moment même où RetailDetail prépare ses valises pour se rendre à Bologne avec un groupe de gourmets triés sur le volet, pour y visiter le gigantesque parc d’attraction alimentaire d’Oscar Farinetti. A des fins purement professionnelles, cela va de soi.


Par contre nous devrons nous accommoder du prix du saumon qui a triplé suite à la demande accrue venant d’Asie. Ils nous chiperont tout ces Chinois : le café, le chocolat, le vin, même le filet pur. Nous, pauvres Européens, devrons nous contenter des restes. Il faudra s’y faire. En retour Alibaba nous fournira uniquement du travail sous-payé, dans un nouveau centre de distribution à Liège. Y a-t-il de quoi se réjouir ?


Céleri versus poireau

Seront désormais bannis des magasins : les couverts et assiettes jetables, les pailles en plastique, les bâtonnets ouatés et les tiges de ballon. L’Europe en a assez du plastique à usage unique. Pour l’instant pas encore d’interdiction sur les emballages, mais attendons voir. A noter que le commissaire européen Timmermans plaide fermement pour une consigne sur les bouteilles en plastique, tandis que tout le secteur du retail s’y oppose. Le débat est donc loin d’être terminé.


Intermarché pour sa part cherche à tester si le vieillissement de la population offre bel et bien des opportunités. Le retailer va ouvrir un magasin pour seniors baptisé ‘Bien Chez Moi’ dans la région normande. Il est question, entre autres, de cours de cuisine, mais ne s’agit-il pas d’une erreur ? A moins que les seniors donnent eux-mêmes les cours de cuisine. Les grands-mères savent encore comment concocter un bon bœuf bourguignon, tandis que la jeune génération sait à peine faire la différence entre un céleri et un poireau.


RetailDetail a brillé par son absence au salon des MDD d’Amsterdam qui vient de se terminer. Un fournisseur y a volé la vedette : Vivera a présenté un steak végétal, impossible à distinguer d’un vrai steak. Paraît-il, car nous n’avons pu aller le goûter sur place. Chez Tesco le pseudo-steak a été immédiatement en rupture de stock et chez Carrefour il devrait être disponible à partir du 11 juin. Quant à savoir s’il faut garder l’appellation ‘steak’, nous ne nous prononcerons pas sur le sujet. En tout cas McCain Foods perçoit déjà des opportunités. Végétal ou non, un steak s’accompagne toujours de frites. L’entreprise entend inciter les consommateurs à manger davantage de produits à base de pommes de terre. Comment comptent-ils s’y prendre ? Ils viendront vous l’expliquer lors du fameux Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co. Un rendez-vous à ne pas manquer.


Médaille

Cette semaine la Médaille RetailDetail du Courage, de la Vision et de la Responsabilité est décernée à Lidl Pays-Bas, qui de son plein gré a décidé d’arrêter progressivement la vente de cigarettes et d’y renoncer entièrement d’ici 2022. A l’exemple de Kruidvat, en effet. Bravo !  Lidl Belgique  pour sa part n’envisage pas pour l’instant de bannir les produits du tabac de ses magasins. Mais il faudra bien que quelqu’un soit le premier à le faire dans notre pays. Curieux de voir qui ? Certains critiques estiment qu’il faudrait également bannir tous les sodas sucrés. Et l’alcool aussi, … oups.


Chez Aldi les transformations de magasins sont censées se poursuivre à un rythme élevé, mais rien n’est moins vrai. Selon un courrier qui par hasard a atterri sur notre bureau, les ouvriers polonais indépendants embauchés pour les travaux, se tournent les pouces et consacrent leurs heures de travail libres à d’autres chantiers. D’excellents travailleurs, nous assure l’expéditeur, flexibles, fiables, avec des papiers en règle et parlant même un peu l’anglais. C’est du beau. Un discounter qui vante la qualité de son assortiment local, mais qui pour le travail plus rude n’hésite pas à faire appel à une main-d’œuvre importée. ‘Pour que chaque jour soit particulier’, en effet.


Maillot à pois

Les hypermarchés ont-ils, oui ou non, un avenir sur cette planète ? Un sujet dont les experts en retail pourraient encore débattre indéfiniment. En tout cas la réponse de Carrefour est ‘oui’. Enfin, c’est-à-dire : ‘oui, mais …’ , moyennant certains changements. En France les hypermarchés cèderont une partie de leur surface à d’autres retailers et rempliront les mètres carrés restants avec davantage de frais et de bio et un espace outlet pour les invendus non-food. En outre à partir de l’an prochain Carrefour ne sponsorisera plus le Tour de France. « De l’argent gaspillé », estime Alexandre Bompard, qui se demande ce que le cyclisme vient faire dans l’alimentation. Erreur ! Son concurrent E.Leclerc, paraît-il, lorgne le maillot à pois, qui devrait propulser les ventes de petits pois vers des sommets inégalés. Bien vu !


Au grand étonnement de tous, Carrefour ne figure pas dans le top 10 des retailers les plus productifs en Europe. Serait-ce une erreur ? Quel contraste avec Colruyt, qui peut se targuer d’occuper la troisième place au classement avec un chiffre d’affaires de près de 17.000 euros par m². Le rapport explique dans le détail comment le discounter parvient à ce chiffre impressionnant : en empilant les produits en vrac jusqu’au plafond, tout simplement, et tant pis pour les clients qui devront escalader l’échelle à leurs propres risques et périls. Les analystes ajoutent avec finesse que la productivité ne rime pas avec esthétisme. Une déclaration tout sauf scientifique qui du coup entame la crédibilité de l’étude. Comment ces analystes pensent-ils définir et quantifier le mot ‘esthétique’ ? A la place de Jef Colruyt, nous aurions déjà riposté !


Vite, vite

On ne s’ennuie jamais chez Albert Heijn. La semaine prochaine l’enseigne ouvre un nouveau magasin à Hasselt et aux Pays-Bas le CEO Wouter Kolk pousse ses troupes à accélérer l’innovation. Car selon lui, la rapidité est la clé du succès. Mais lorsqu’on innove, on peut se tromper : l’aimant intelligent pour frigo Hiku n’était pas assez malin et la livraison express à vélo s’est avéré un échec. Mais finalement  c’est en faisant des erreurs qu’on apprend. Vous savez ce que disait l’inventeur Thomas Edison, n’est-ce pas ? «  Je n'ai pas échoué. J'ai simplement trouvé 10.000 solutions qui ne fonctionnent pas. » Voilà. Cette citation serait-elle également affichée chez Delhaize ? Pour l’instant je ne peux vous donner une réponse, car pour savoir ce que j’ai manigancé hier, il vous  faudra patienter jusqu’à demain.


En effet, quel que soit le journal du samedi que vous lirez demain ou quel que soit le site web que vous consulterez, il n’y aura qu’un seul titre à la une : la première grande interview avec le nouveau patron de Delhaize. Certains collègues tenteront de faire passer leur entrevue pour une interview ‘exclusive’. Ne les croyez surtout pas. Tout comme un acteur qui vient de terminer un film, le pauvre Xavier Piesvaux a consacré tout son jeudi à donner des interviews à la chaîne à des dizaines de journalistes qui tous lui ont posé les mêmes questions (« Etes-vous réellement le seul et unique numéro un ou est-ce ce satané Wouter Kolk ? ») Bref, une interview aussi exclusive qu’un sachet de croustillons à la Sinksenfoor (Foire annuelle de la Pentecôte à Anvers qui a lieu en ce moment). Néanmoins le compte-rendu qui paraîtra sur retaildetail.be vaudra la peine d’être lu, croyez-moi. Alors, à demain ? Ou sinon à la semaine prochaine !

 

Vous souhaitez recevoir chaque vendredi un résumé de l’actualité FMCG dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous ici pour la newsletter gratuite de RetailDetail Food.