Filet Pur : Chiffres rouges et légumes verts

Filet Pur : Chiffres rouges et légumes verts

Alors que Carrefour et Ahold Delhaize sont dans le vert, Cora plonge dans le rouge. Et comment faire pour nous procurer notre portion quotidienne de légumes par ces temps de pénurie ? Le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food vous porte conseil.

Grâce à bol.com

Ce jeudi tant Carrefour, qu’Ahold Delhaize, ont publié leurs résultats trimestriels et leur chiffre d’affaires annuel. Le rapport de Carrefour, malgré les faibles performances des hypermarchés, s’est avéré satisfaisant. Quant à Ahold Delhaize, le groupe fusionné affiche de bons résultats aux Etats-Unis, voire même excellents aux Pays-Bas et en Roumanie. En outre la croissance des activités en ligne se poursuit, grâce à bol.com. L’action n’a pas manqué de déclencher un véritable feu d’artifice à la bourse.


Les investisseurs ne semblent donc pas trop se préoccuper des performances décevantes des supermarchés belges, dont les ventes ont baissé durant la période des fêtes, ô combien cruciale. Serait-ce dû aux macarons aux truffes ou aux pralines fourrées à l’aubergine ? Non, les problèmes se situent au niveau de l’organisation du travail dans les filiales, nous dit-on. Le fameux plan de transformation n’en finit pas de traîner, et ce n’est pas tout.


Attendre, et encore attendre

« Il est grand temps qu’ils s’attèlent à cette fusion en Belgique », nous disait un exploitant de Delhaize mécontent. La patience a ses  limites, car en effet, la fusion n’a toujours pas été concrétisée sur le marché belge, où les synergies promises se font attendre, attendre et encore attendre.


Mais qu’attendent-ils pour s’y mettre ? La situation est pour le moins équivoque : officiellement les deux partenaires de l’entité fusionnée doivent continuer à faire comme s’ils étaient des concurrents en Belgique, alors que tout le monde suppose que derrière les coulisses les choses bougent, mais sans être rendues publics pour l’instant.


Par ailleurs nous apprenions cette semaine que la fusion avait fait échouer les projets de la famille Poelmans de Herenthout, des entrepreneurs indépendants qui avaient espéré vendre leur magasin Alvo à Albert Heijn. Finalement le deal n’a pu se faire parce qu’il y avait déjà un AD Delhaize situé non loin de là. Apparemment le magasin devra faire place à un complexe d’appartements.


Structurellement non rentable

Ça gronde chez Cora. La chaîne d’hypermarchés ne parvient pas à sortir du rouge et sur base d’un acte publié au Moniteur belge, le journal L’Echo conclut qu’une vaste restructuration s’annonce. La direction de Cora, qui pourtant n’est pas réputée pour sa communication ouverte, s’est empressée de contacter la presse et de démentir l’information. Affaire à suivre, puisque mardi prochain des conseils d’entreprise extraordinaires sont programmés dans les magasins.


Nuages sombres également à Schoten, où Struik Food se voit contraint de fermer son usine, parce que structurellement non rentable. Dans cette ancienne usine de Zwan, le groupe fabriquait des soupes, des repas en conserve et des hotdogs. Apparemment le consommateur n’en veut plus. Par contre, nous ne résistons pas à un petit verre, si l’on en croit les excellents résultats publiés par le fabricant de spiritueux français Rémy Cointreau. Précisons toutefois que la croissance du groupe est essentiellement attribuable aux beuveries des Chinois.


Anticiper

Boire trop est nocif pour la santé, nous le savons bien. Et étaler de grosses couches de choco sur sa tartine est peu recommandable, nous le savons aussi. Pourtant cette semaine les consommateurs se sont effrayés de la quantité de sucre contenue dans un pot de Nutella, bien que celle-ci soit très clairement mentionnée sur l’étiquette. Comme si cette marque n’avait pas déjà été suffisamment attaquée.


Parlant d’habitudes nocives : le vaporisateur est en passe de remplacer la cigarette. Les fabricants de tabac voient donc leur avenir compromis. L’une des stratégies pour faire face à la situation est d’anticiper. British American Tobacco, le fabricant de Lucky Strike et Kent, entre autres, a conclu un méga deal avec son concurrent R.J. Reynolds, le propriétaire de Camel et Pall Mall. Ensemble ils forment le plus grand groupe de tabac au monde. Applaudissement. Mais ont-ils acheté plus que du temps ?


Choux, salsifis et poireaux

Mange bien tous tes légumes, me disait toujours ma maman. Une habitude alimentaire que je tente d’inculquer à mes propres enfants, tant bien que mal. Tandis que certains préfèrent ne manger que des légumes : les végétaliens, dont le nombre augmente, mais qui ne représentent néanmoins qu’une catégorie très restreinte de la population. Et ceci visiblement a un impact sur la première chaîne de supermarchés végans au monde : après quelques années de croissance, le retailer allemand Veganz se voit contraint aujourd’hui de procéder à une réorganisation draconienne.


Et vous, quel est votre menu pour le weekend ? Car ces derniers temps, pas évident de trouver des légumes : suite au mauvais temps en Europe du Sud les récoltes ont été mauvaises, ce qui du coup a provoqué une pénurie ; et plus près de chez nous les légumes sont difficiles à extraire du sol gelé. Les épinards frais se font rares dans les magasins et les courgettes valent leur pesant d’or.


Alors quelles sont les alternatives ? Un rapide coup d’œil sur les folders de nos retailers nous apprend que Colruyt, prévoyant, met en avant les légumes surgelés, alors que Delhaize lance un festival de légumes à racines. Chez Match ils optent pour les chicons et chez Spar pour les salsifis.  Carrefour vous conseille les poireaux et le chou de Savoie. De quoi se préparer un bon hochepot pour se réchauffer par ce temps hivernal. Bon appétit et à la semaine prochaine !