Fin de la grève dans l'usine de Nutella

Staking Nutella voorbij

La grève dans l’usine de Nutella à Villers-Écalles en France a pris fin. Il y a une semaine et demie les travailleurs avaient débrayé pour exiger des salaires plus élevés.


« Dialogue calme et constructif »

Après une grève de plus d’une semaine Ferrero indique que le travail a repris mercredi matin dans la plus grande usine au monde de Nutella. En outre le site avait été entièrement bloqué, perturbant ainsi l’approvisionnement avec pour conséquence la mise à l’arrêt de trois lignes de production. Les grévistes espéraient obtenir de meilleures conditions de travail et des salaires plus élevés. Ferrero parle d’un « dialogue calme et constructif », mais n’a pas précisé si un accord avait été conclu entre les employés et la direction.


L’usine normande produit environ un quart de la production totale de Nutella. En février la production avait déjà été mise à l’arrêt, mais pour un problème de qualité cette fois.


Toutefois la grève ne semble pas avoir réellement affecté la Belgique : « Nous disposons de suffisamment de stock et n’avons ressenti aucun impact », affirme Roel Dekelver, porte-parole de la chaîne de supermarchés Delhaize dans le journal De Tijd.