Fluide et constructif : l’actualité food de la semaine

Fluide et constructif : l’actualité food de la semaine
Shutterstock

L’e-commerce finira-t-il par percer dans le secteur FMCG ? RetailDetail Food discerne quelques mouvements ici et là. Mais l’actualité food de cette semaine nous a réservé bien d’autres choses encore. Un aperçu.

E-commerce et food

Cette semaine pour Ahold Delhaize le temps est au beau fixe. De fait, le groupe fusionné s’apprête à intégrer le baromètre boursier le plus influent de la zone euro : l’EuroStoxx50 … et ce au détriment de son rival Carrefour. Quant aux fabricants de marques, ils nous ont fait savoir que les discussions avec le retailer étaient à ce point constructives et fluides qu’ils ont offert un peu de vacances à leur équipes de vente pour profiter du beau temps. Heureux de constater qu’ils n’ont pas (encore) perdu leur sens de l’humour, malgré la situation.


Chez Delhaize, ça bouge. Les clients du service de livraison Caddyhome ont été informés qu’ils devraient désormais se rendre sur le site de delhaize.be, où ils trouveront un assortiment plus large, aux mêmes prix que ceux pratiqués dans les magasins physiques. Une intégration logique, nous semble-t-il. Peut-être cela préfigure-t-il d’autres initiatives online chez Delhaize ?


Albert Heijn de son côté teste un point de retrait mobile aux Pays-Bas, de façon à être là où sont les clients. En outre, nous apprenons que l’enseigne néerlandaise agrandit son centre de distribution pour e-commerce, ce qui lui permettra notamment de livrer davantage de produits frais. A l’heure où les boutons Amazon Dash conquièrent l’Europe (à commencer par le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Autriche), il est grand temps que les chaînes de supermarchés se réveillent en matière d’e-commerce, non ? En tout cas les clients peuvent déjà faire leur shopping en néerlandais sur Amazon.de.


Innovations et ambitions

Le fabricant de charcuterie et de lasagne Ter Beke, lui aussi, se porte bien. Son chiffre d’affaires et son bénéfice ont atteint un niveau record, notamment grâce à des innovations réussies. Belles performances également pour Marlow Foods, société-mère du fabricant d’alternatives à la viande Quorn, qui publie de solides résultats et nourrit de hautes ambitions. Moins bonnes nouvelles par contre chez FrieslandCampina, qui souffre de la baisse des prix laitiers et du boycott russe.


Les fabricants de spiritueux Rémy Cointreau et Lucas Bols, quant à eux, ont l’intention de créer une joint-venture pour la marque Passoã, afin de booster cette boisson exotique à l’international. Nous, par contre, nous préférons une bonne bière. Parlant de bière, des nouvelles nous parviennent également du monde brassicole.


Lingerie et pralines

On a parfois du mal à suivre. Alors que nous venions de vous informer que Duvel Moortgat était candidat pour la reprise du brasseur Bosteels, le fabricant de la fameuse Tripel Karmeliet, le lendemain nous apprenions que Duvel Moortgat y renonçait jugeant que le prix demandé était trop élevé. Certes, la qualité a un prix, mais nous nous demandons qui sera prêt à mettre 200 millions d’euros sur table.


Nous terminons ce résumé hebdomadaire par un virage de carrière assez étonnant : le top-manager Ignace Van Doorselaere fait ses adieux au groupe de lingerie Van de Velde (groupe qu’il avait déjà quitté depuis un certain temps) pour rejoindre le chocolatier Neuhaus. Quel rapport y a-t-il entre le textile et le cacao, direz-vous ? C’est évident, nous semble-t-il. Qu’est-ce qu’un mari offre à sa bien-aimée ? De la lingerie à dentelles et une boîte de pralines, pardi ! Un sacré séducteur ce Van Doorselaere et en plus il en a fait son business. Chapeau ! A la semaine prochaine !