Fooby, un nouveau paradis pour foodies à Lausanne

La chaîne de supermarchés suisse Coop a ouvert une nouvelle enseigne, Fooby, qui porte le même nom que la plateforme culinaire en ligne du distributeur. Il s’agit d’une place de marché premium, dédiée aux produits locaux et artisanaux.


Version physique de la plateforme en ligne

Pour son premier magasin Fooby, Coop a opté pour l’ancien théâtre du Kursaal à Lausanne, qui a été transformé en marché alimentaire tout aussi théâtral. Le concept s’inspire de la plateforme culinaire online du même nom, créée en 2017 par le groupe suisse. Le site internet a donc été transposé en magasin physique, un paradis pour foodies – ou Foobys, comme les surnomme Coop.


Le magasin, aménagé sur deux étages, met l’accent sur l’expérience sensorielle : toucher, sentir et goûter. Une partie de l’assortiment est préparé sur place par des chefs, selon des recettes de Fooby, cela va de soi, notamment du pain au levain, des rouleaux de fromages et des salades,  que les clients pourront déguster sur place.


Blurring, inspiration et expérience

70% de l’assortiment est issu du développement durable, avec en vedette des produits locaux (20%) et bios. « Si vous recherchez un ingrédient ou un lunch particuliers avec ce petit quelque chose en plus, vous êtes ici à la bonne adresse », explique Joos Rutter, CEO de Coop Suisse. Tout est axé sur l’amour de la cuisine et l’inspiration. A l’occasion de l’ouverture du premier magasin Fooby, Coop a lancé sa propre marque Fooby, avec notamment du café, des confitures et des jus de fruits, tous faits maison.


Le magasin comprend également un rayon non-food, avec une sélection d’articles de cuisine, des produits de soin et des livres de cuisine. En outre le concept joue la carte du blurring : on y trouve un bar à jus, un bar à café et un coin restauration. Ultérieurement des événements y seront organisés, notamment des workshops et des démonstrations. Etant donné que la plateforme Fooby collabore avec toute une série de blogueurs food, il y a là matière à exploiter.


En préparation depuis 2016

Coop, qui positionne le magasin comme un ‘concept store’, dit ne pas avoir de projets concrets quant à l’ouverture d’autres établissements de ce type. Il s’agit d’un test, dont certains éléments seront peut-être repris ailleurs, dont la marque maison Fooby.


Le fait que Coop n’envisage pas d’autres magasins Fooby pourrait être lié au parcours laborieux du projet, qui vient seulement d’aboutir alors que les travaux de rénovation de l’immeuble historique, qui jusqu’en 2006 était un cinéma, avaient déjà démarré en 2016.


Rutter admet que le projet ne s’est pas déroulé sans embûches et qu’il a été difficile de réconcilier les visions parfois divergentes des architectes, foodies et constructeurs.