Foodmaker débute sa conquête européenne à Anvers

L’ouverture d'un nouveau concept store sur le Meir à Anvers permet à Foodmaker de tester son potentiel dans les grandes rues commerçantes. Par ailleurs, Lieven Vanlommel, PDG de l’enseigne, annonce de nouveaux accords avec Delhaize et Monoprix.

 
20 nouveaux Fresh Ateliers

Ce matin, la chaîne de magasins de proximité axée sur les produits sains a ouvert un magasin de 500 m² dans la rue commerçante la plus fréquentée de Belgique. Ce nouveau concept permet à l'entreprise de tester une ‘stratégie high street’ qui, à terme, devrait ouvrir la voie vers toutes les grandes villes commerçantes européennes. « Nous prenons un risque, étant donné les loyers élevés à de tels endroits. Nous avons besoin de volumes très élevés puisque nos prix sont bas, mais cela devrait être possible selon nos calculs. Une stratégie de croissance en Europe sera ensuite plus facile à mettre en œuvre, en mettant clairement l'accent sur les principales villes et rues commerçantes », déclare Lieven Vanlommel.

 

L'objectif de Foodmaker est de doubler son chiffre d'affaires d'ici 2019. L'entrepreneur vient de conclure un accord avec la chaîne de supermarchés Delhaize à propos de l'ouverture de vingt Fresh Ateliers l'année prochaine, en plus des cinq magasins qui ont déjà ouvert cette année. « C'est plus que ce que nous avions prévu. Il s’agit d’une belle collaboration qui nous permet d'élargir la portée de notre marque et d'augmenter nos volumes, ce qui est nécessaire pour fabriquer des produits de qualité tout en étant rentable. De plus, Foodmaker va tester un concept similaire chez Monoprix en France qui propose déjà des bars à salades de l'entreprise belge dans ses magasins. Le premier mini-Foodmaker 'to go' (le nom définitif n'a pas encore été choisi) ouvrira ses portes en mars ou avril et la chaîne française offre une possibilité d’extension à une vingtaine de filiales.

 

Une oasis de tranquillité

La filiale anversoise met l'accent sur l'expérience : le restaurant veut être une oasis de verdure, où les gens peuvent se détendre dans un monde en pleine effervescence. Au premier étage, il y a une bel espace de consommation avec beaucoup de verdure, un bon wifi et une belle vue sur le Meir. « Nous proposons de la nourriture saine à un endroit où l'on ne s'y attend pas puisque l'offre alimentaire sur le Meir est dominé par des hamburgers et autres produits similaires », précise Vanlommel. « Puisque nous ciblons un public large, nous proposons des versions saines de recettes classiques et populaires. »

 

Un coin ‘to go’ pour clients pressés se trouve à l’entrée du magasin. Celui-ci propose des sandwiches pré-emballés, des wraps, des salades et un bar à jus. Plus loin se trouve le grand bar à salades et ses plats froids. Derrière ce bar à salades, il y a un comptoir qui propose une gamme variée de préparations chaudes composées le plus possible de légumes de saison. Dans le bar à sandwiches et wraps, les clients peuvent commander un sandwich qui est préparé sur place selon leurs souhaits. Les tacos et burritos figurent dans l'assortiment, à côté des croques sains à base de pain d’épeautre et avec beaucoup de légumes. Une autre nouveauté est un bar à dessert avec des produits sans sucre et végétaliens. Foodmaker organisera également des formations et des cours de cuisine dans l'établissement.