Foodmaker ouvre un premier restaurant à Paris

Foodmaker opent eerste restaurant in Parijs

La chaîne de restaurants belge Foodmaker vient d’ouvrir son premier établissement en France, à Paris plus précisément. Cette année l’entreprise de Lieven Vanlommel entend doubler son chiffre d’affaires, en partie par le biais d’une expansion internationale.

 

Expansion internationale

Pour l’ouverture de son premier restaurant français, situé dans le centre commercial Passy Plaza à Paris, Foodmaker s’est associé à Monoprix. « En France il y a place pour 100 établissements. Les Français mangent beaucoup de salades », explique Vanlommel dans le journal De Tijd.


Le restaurant parisien propose l’assortiment habituel de Foodmaker: salades faites maison, plats chauds, petits pains et wraps, un buffet pour petit-déjeuner, jus pressés, smoothies et desserts. Comme toujours tous ces plats sont préparés avec des ingrédients sains, sans colorants, ni conservateurs.


Doubler le chiffre d’affaires

Mais Foodmaker souhaite également poursuivre sa croissance en Belgique et entend doubler son chiffre d’affaires en 2019. La chaîne qui actuellement compte douze restaurants, espère atteindre le cap des 20 restaurants (y compris à l’étranger) d’ici fin 2020.


Par ailleurs l’entreprise mise sur des collaborations avec de grands acteurs, tels que Delhaize et Monoprix. Foodmaker est déjà présent dans 70 magasins Delhaize avec ses comptoirs où les clients peuvent se procurer des salades fraîchement préparées. D’ici peu le concept sera également introduit dans 84 points de vente Monoprix, tandis qu’aux Pays-Bas et en Allemagne la formule sera testée à petite échelle au cours de cette année.


Fresh Atelier, le format de proximité de Delhaize, propose également des plats fraîchement préparés par Foodmaker, en plus d’un assortiment restreint de produits Delhaize. Fin 2018 VanLommel a conclu un accord avec la chaîne de supermarchés concernant l’ouverture de 20 nouveaux Fresh Ateliers, en plus des 5 points de vente existants. « C’est une agréable collaboration qui nous permet d’élargir notre clientèle et d’augmenter nos volumes, une nécessité si nous voulons fabriquer des produits de qualité de manière rentable. »