Forte croissance pour le torréfacteur Miko

Forte croissance pour le torréfacteur Miko
Miko

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

CA en hausse, bénéfice en baisse

Durant les six premiers mois de 2017 Mika a réalisé un chiffre d’affaires de 106,8 millions d’euros, soit une hausse de 12,4%. La division ‘café’ en particulier affiche d’excellentes performances (+14,4%), et ce grâce à la reprise du suédois Smiling Faces et la croissance sur quasi tous les marchés où la marque est présente.


Malgré cette hausse du chiffre d’affaires, le bénéfice a reculé, suite à une forte augmentation des coûts. Bien que le bénéfice d’exploitation ait progressé de 4,4% à 8,1 millions d’euros – grâce à la forte hausse de la division café qui a su compenser la baisse de la division plastique –, le bénéfice net a chuté de 3,3% à 4,8 millions d’euros.


Cette baisse du bénéfice est en partie liée à la réévaluation des options actionnariales du personnel. « Suite à la forte hausse du cours de notre action nous devons selon les normes comptables IFRS prévoir une provision plus élevée pour ces options actionnariales et cela pèse sur le bénéfice net », explique le CEO Frans Van Tilborg au journal De Tijd.


En route vers les 200 millions d’euros ?

En 2016 Miko a généré un chiffre d’affaires de 191 millions d’euros et vu les chiffres réalisés au premier semestre de 2017 le cap des 200 millions d’euros semble à portée de main pour cette année.


Toutefois Tilborg préfère ne pas faire de pronostic : « Le fait que nous ayons dépassé les 100 millions d’euros durant le premier semestre ne garantit pas que nous allons réaliser 200 millions d’euros sur l’ensemble de l’année. Généralement les résultats de la première moitié de l’année sont meilleurs que ceux de la deuxième moitié. Nous sommes satisfaits du premier semestre et maintenons notre budget d’investissement de 15,8 millions d’euros. Signe que nous avons confiance en nous. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Le gouvernement réglemente l’utilisation du terme 'artisanal'

16/10/2017

Suite à une enquête de Test-Achats dénonçant l’utilisation abusive de termes tels qu' 'artisanal' ou 'traditionnel' dans l’appellation de produits, le SPF Economie a rédigé une série directives en vue réglementer cette terminologie.

Une entreprise alimentaire espagnole souhaite acquérir Continental Food

13/10/2017

L’entreprise alimentaire espagnole GB Foods  s'apprête à lancer une offre sur l’entreprise belge Continental Foods qui commercialise les marques Devos Lemmens, Aiki et Royco.  Deux autres parties seraient également intéressées.

Avec Merci Voisin, Carrefour encourage ses clients à livrer des courses

13/10/2017

En France, le groupe de supermarchés Carrefour lance le service de livraison collaborative, Merci Voisin, qui permet aux clients de livrer ou de se faire livrer les commandes passées en ligne.  Un Uber pour courses, en quelque sorte.

Les travailleurs belges des brasseries d’AB InBev se mettent en grève

13/10/2017

Aujourd'hui une grève a éclaté dans les brasseries d’AB InBev à Leuven, Jupille et Hoegaarden, suite à l'échec des discussions concernant une nouvelle convention collective de travail pour les employés.

Filet Pur : Une barre démesurément haute

13/10/2017

Les discounters, chacun à leur manière, lancent une offensive de charme : l’un avec des tests de goût, l’autre avec des cochons gâtés. Mais n’étions-nous pas privés de viande ? Explications dans le résumé hebdomadaire, garanti sans gluten, de RetailDetail Food !

Départ d'un des dirigeants de Samsung malgré un bénéfice record

13/10/2017

Grâce aux excellents résultats de la division des puces électroniques, l’entreprise sud-coréenne Samsung a enregistré un nouveau bénéfice record au cours du 3ième trimestre. L'un des trois CEO vient pourtant d’annoncer qu'il quitterait l’entreprise.

Back to top