Frans Muller désigné comme nouveau CEO du Groupe Delhaize

Frans Muller désigné comme nouveau CEO du Groupe Delhaize

A partir du 8 novembre le Néerlandais Frans Muller, ex-CEO de Metro Cash & Carry, succèdera à Pierre-Olivier Beckers en tant que CEO du Groupe Delhaize. Outre-Atlantique Roland Smith, CEO de Delhaize America, quitte le navire. Sous sa direction la branche américaine avait connu un véritable ‘turnaround’. Une démission qui déçoit visiblement les investisseurs, car l’action Delhaize chute de 6%.

A partir du 8 novembre

Delhaize a annoncé aujourd’hui le nom du successeur de Pierre-Olivier Beckers au poste de CEO du groupe. Il s’agit du Néerlandais Frans Muller, qui jusqu’au mois de mars dernier dirigeait les activités de gros du groupe allemand Metro. Muller occupera officiellement sa fonction d’administrateur délégué à partir du 8 novembre, mais rejoindra l’entreprise dès le 14 octobre pour faciliter la transition. Pierre-Olivier Beckers pour sa part continuera d’exercer temporairement un rôle de conseiller au sein de l’entreprise.


15 ans d’expérience

Frans Muller bénéficie d’une expérience de 15 ans dans le secteur de la distribution. Il a commencé comme managing director chez Metro Cash & Carry aux Pays-Bas, pour ensuite occuper diverses fonctions à responsabilités pour Metro en Europe de l’Est, en Russie et en Asie. Auparavant Muller a rempli diverses fonctions chez KLM Cargo.


Pourtant la nomination de Frans Muller ne fait pas l’unanimité auprès des analystes : « Muller travaillait pour Metro Cash & Carry, des activités de gros, ce qui est totalement différent des activités de détaillant de Delhaize. Dans le commerce de gros, on joue sur le volume et le prix, alors que Delhaize doit prendre en compte bon nombre d’autres facteurs, notamment l’expérience d’achat du consommateur. Il s’agira d’un processus d’apprentissage pour Muller », explique Pascale Weber, analyste de KBC Securities, dans le journal De Tijd.


Départ de Roland Smith

Les investisseurs déplorent le départ de Roland Smith, qui avait entamé avec succès un véritable revirement de la branche américaine . Ils auraient préféré voir Smith comme CEO du groupe Delhaize. Smith restera néanmoins disponible en tant que senior advisor jusqu’à la fin de l’année, mais après son départ la filiale américaine devra rendre compte en direct à Muller.

 

Là aussi Pascale Weber se montre sceptique : « Le fait que la branche américaine doive  rapporter en direct au siège principal, n’est pas une chose évidente. Muller devra non seulement gérer les  tâches quotidiennes, mais en plus il devra se consacrer aux activités américaines. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top