FrieslandCampina ferme son site de Genk

FrieslandCampina ferme son site de Genk
Shutterstock.com

FrieslandCampina annonce une restructuration de ses activités d’emballage de fromage. L’entreprise va fermer son site de Genk. 211 emplois seront perdus.

 

Surcapacité

Selon FrieslandCampina, la restructuration est nécessaire pour renforcer la compétitivité de l’entreprise. Il est également question de surcapacité au sein du groupe L’entreprise veut concentrer ses activités d’emballage conditionnement de fromage à Wolvega et à Leerdam. Ces projets s’inscrivent dans l’accélération récemment annoncée de la stratégie « Our Purpose, Our Plan » et contribueront à la réduction structurelle de la surcapacité et à la concrétisation des économies annoncées.

 

La fermeture du site Yoko Cheese à Genk entraînera la perte de 211 emplois. Le site sera définitivement fermé à la fin de l’année prochaine. Les employés concernés ont été informés des projets de la direction.

 

Plan d’économies

« En ligne avec notre stratégie, nous recherchons en permanence des moyens d’améliorer encore notre position en termes de création de valeur et d’optimisation des coûts. Nous le faisons, bien sûr, après avoir soigneusement pris en compte tous les intérêts et en respectant les travailleurs concernés.  Je suis bien conscient que l’intention de fermer notre site de Genk est un coup dur pour les collaborateurs concernés.  L’entreprise assurera l’accompagnement nécessaire  dans la recherche d’un nouvel emploi », a déclaré Hans Meeuwis, Président de FrieslandCampina.

 

La société avait déjà annoncé un  plan d’économies  en novembre dernier. Au total, quelque 1 000 emplois seraient perdus aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne.