GAIA et Lidl dénoncent la souffrance des chevaux | RetailDetail

GAIA et Lidl dénoncent la souffrance des chevaux

GAIA et Lidl dénoncent la souffrance des chevaux

L’organisation de défense des animaux GAIA et le discounter Lidl appellent la Commission européenne et les (autres) supermarchés belges à suspendre l’importation de viande chevaline provenant d’Amérique, vu la maltraitance des chevaux dans ces pays.

« Preuves irréfutables de situations insoutenables »

Michel Vandenbosch, président de GAIA, ainsi que sa collègue suisse Sabrina Gurtner de Tierschutzbund Zürich, ont présenté un rapport accablant concernant l’importation de viande chevaline américaine en Europe. Le rapport, images à l’appui, témoigne des circonstances épouvantables dans lesquelles les chevaux sont achetés, transportés et abattus.


« Ces images contrastent radicalement avec les déclarations des supermarchés, qui continuent de prétendre que l’importation de viande de cheval  est conforme aux normes de l’UE », souligne l’activiste.


« Les supermarchés se laissent embobiner »

L’Union européenne importe chaque année 26.450 tonnes de viande de cheval provenant des Etats-Unis, du Canada, d’Uruguay, du Mexique et d’Argentine, dont 17.000 tonnes aboutissent dans notre pays. « La Belgique est la plaque tournante de la distribution de viande chevaline en Europe », affirme Michel Vandenbosch.


Non seulement les principales entreprises d’importation son belges (Equinox, Velda, De Nil, Multimeat et Chevideco), mais de plus celles-ci approvisionnent quasiment tous les supermarchés de notre pays. « A l'exception de Lidl, qui, suite aux révélations précédentes de GAIA, a décidé de ne plus vendre de viande chevaline fraîche en raison de l'absence de garanties sur le bien-être des animaux », précise GAIA.


« Actuellement, Colruyt ne vend que de la viande chevaline en provenance de Roumanie. Pourtant, GAIA avait dévoilé l'année passée les graves maltraitances sur chevaux qui ont cours dans ce pays également. Les chaînes de magasins qui vendent encore de la viande de cheval d'Amérique latine (Aldi/Renmans, Carrefour, Cora, Delhaize, Makro, Match, Intermarché et Spar)  considèrent que chaque morceau de viande provenant de ces pays peut être tracé afin d'en connaître l'origine précise. Rien n'est moins vrai », selon GAIA.


Concertation avec les supermarchés

Lidl dit « ne pas être surpris » par le rapport communiqué par GAIA. « Nous ne vendons plus de viande de cheval depuis trois ans environ, précisément en raison des problèmes de traçabilité de la viande. Ce choix nous a été dicté par notre politique en matière de bien-être animal. Les révélations de GAIA nous donnent la preuve que nous avons pris la bonne décision », estime Pieterjan Rynwalt, porte-parole de Lidl.


Le discounter appelle tous les autres acteurs « à suivre l’exemple de Lidl et de ne plus vendre de viande chevaline. Nous espérons que cette étude fera bouger les choses. » Et cela semble être le cas, car des discussions sont prévues très prochainement entre GAIA et les chaînes Intermarché, Makro, Cora, Carrefour, Renmans et Delhaize.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.