GAIA n’est pas autorisé à accuser Renmans de maltraitance équine

GAIA n’est pas autorisée à accuser Renmans de maltraitance équine

GAIA n’est pas autorisée à accuser Renmans de maltraitance équine
Foto: Shutterstock

GAIA, l’organisation de défense des animaux, n’est pas autorisée à accuser la chaîne de boucheries Renmans de soutenir la maltraitance équine en Argentine.  La Cour d’appel de Bruxelles en a décidé ainsi suite à une plainte introduite par Renmans.

Un grave préjudice en termes d’image

Selon une campagne, GAIA reliait la chaîne belge de boucheries Renmans aux mauvais traitements infligés aux chevaux argentins destinés à l’abattage, puisque le groupe de boucheries vend de la viande équine en provenance d’Argentine.  Cette viande répond à des exigences très strictes et ne peut donc pas être liée à de la maltraitance, estime Renmans, qui a porté plainte contre l’organisation de défense des droits des animaux pour cause d’atteinte à la réputation.

 

En premier instance, le tribunal avait déjà donné raison à la chaîne de boucheries et le tribunal a confirmé cette décision en appel : les campagnes de GAIA portent gravement atteinte aux intérêts et à la réputation de Renmans, tel est le verdict selon le journal De Tijd.  L’organisation ne peut plus prétendre que la chaîne de boucheries soutient la maltraitance des chevaux argentins destinés à l’abattage.

 

GAIA avait déjà dû retirer un article intitulé ‘Renmans fait souffrir les chevaux’ et l’organisation n’est plus autorisée à montrer des images de chevaux maltraités aux clients de Renmans pour insinuer un lien entre les deux.

 
La campagne contre la maltraitance des chevaux destinés à l’abattage se poursuit

Le dirigeant Rik Renmans est satisfait du jugement, même si le tribunal n’a pas répondu favorablement à la demande d’indemnisation des honoraires d’avocat qui s’élèvent à 12.000 euros.  GAIA est également autorisé à nommer Renmans comme vendeur de viande de cheval d’origine argentine et de lier ainsi (indirectement) la chaîne de boucheries à la maltraitance équine dans ce pays.  Tant qu’il n’y a pas d’accusation directe, GAIA peut continuer à faire campagne à ce sujet.

 

« La viande vendue dans nos boucheries, y compris la viande équine d’Argentine bien entendu, répond à des exigences strictes en matière de traçabilité et bien-être animal », répond Rik Renmans, PDG de l’entreprise familiale qui compte 400 boucheries réparties en Belgique, au Luxembourg et en France.

 

D’autre part, l’organisation GAIA est déçue mais ne perd pas de temps pour répandre de nouvelles images de chevaux blessés, négligés et maltraités, destinés à l’abattage en Amérique latine.  « Nous ne nous laisserons pas réduire au silence », a déclaré Michel Vandenbosch.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Le supermarché le plus cher d’Europe de l’Ouest

25/05/2018

Carrefour domine l’actu, Colruyt au bord de la faillite, les multinationales sont mauvaises en calcul et bientôt l’industrie alimentaire 3.0. Le point sur ces sujets dans le résumé hebdomadaire, moyennement conforme au GDPR,  de RetailDetail Food!

Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

22/05/2018

Ahold Delhaize USA crée une nouvelle entité dédiée à l’innovation digitale : Peapod Digital Labs est un laboratoire où seront développées de nouvelles stratégies dans le domaine de la digitalisation, du e-commerce et de la personnalisation.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.