Georges Plassat, PDG de Carrefour : « La guerre des prix mène au désastre »

Georges Plassat, PDG de Carrefour : « La guerre des prix mène au désastre »

Georges Plassat, PDG de Carrefour, redoute des catastrophes dans le secteur retail français si les distributeurs continuent leur guerre effrénée des prix . « La distribution a un rôle à jouer dans l’accessibilité des prix, mais si on continue comme ça, on va au désastre: baisse des investissements, réduction des emplois, déclin de l’innovation et de la recherche », a-t-il déclaré lors d’une interview accordée au magazine professionnel LSA.

Les parts de marché sont surestimées

La recherche permanente du prix le plus bas fait rage, particulièrement en France. Les distributeurs se livrent un combat acharné pour ressortir vainqueur des comparaisons de prix, principalement Leclerc : « J’ai du respect pour nos concurrents mais je n’adhère pas à toutes leurs méthodes », indique Plassat.


« Tout le monde parle d’indices de prix et de parts de marché. Tous les jours, toutes les semaines, tous les mois. Ça n’a pas de sens. Cette course à la puissance ne séduit plus personne, les jeunes la rejettent et les anciens sont fourbus », explique Plassat. Il estime toutefois que Carrefour ces dernières mois a considérablement amélioré son image-prix, mais pour lui ressortir vainqueur des comparateurs de prix n’est pas un but en soi.


« Le prix doit aujourd’hui reconnaître la valeur ajoutée de chacun », estime Plassat. « Regardez le prix du lait. Il faut sortir de la crise. Quel consommateur réfute l’idée de payer son lait 2 centimes de plus au litre s’il sait que les agriculteurs qui le produisent vont vivre décemment de leur métier? »


Selon Plassat une baisse des prix ne va pas nécessairement de pair avec une hausse des volumes. « On ne va pas se gaver de pommes parce que leur prix a baissé de 0,20 € au kilo! … mais cela a néanmoins entraîné une surcapacité de production.  L’embrasement concurrentiel banalise l’acte de consommation. »

 

Carrefour a renforcé sa stratégie et accorde davantage de pouvoir décisionnel aux responsables locaux des hypermarchés français. Ils décident eux-mêmes de l’importance réservée aux produits saisonniers et promotionnels.


Par ailleurs Carrefour souhaite optimaliser la chaîne d’approvisionnement, la gestion du stock et l’informatique. Tout ceci devrait contribuer à augmenter la la marge opérationnelle en France.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le mauvais temps affecte les ventes de glace d’Unilever

19/10/2017

Durant le trimestre écoulé le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation Unilever a vu ses ventes de glace chuter de 6,7% en Europe. En cause : la météo défavorable durant l’été.

Danone modifie la structure de son management

19/10/2017

Le géant français des produits laitiers Danone a décidé de modifier la structure de son management. Désormais l’actuel directeur général Emmanuel Faber combinera sa fonction avec celle de président du conseil d’administration.

Troisième trimestre difficile pour Carrefour

18/10/2017

Les résultats trimestriels publiés par Carrefour ce mercredi soir illustrent les grands défis à relever par le nouveau CEO et son équipe, et ce principalement en Europe de l’Ouest. En Belgique aussi le chiffre d’affaires comparable est en recul.

Delhaize lance un potager urbain

18/10/2017

Désormais les clients du Delhaize Boondael à Ixelles pourront acheter des légumes fraîchement récoltés sur le toit du supermarché. Ce potager urbain n’est pas un coup publicitaire, mais s’inscrit dans la stratégie de durabilité de l’enseigne au lion.

Sainsbury’s va supprimer 2.000 emplois

18/10/2017

La chaîne de supermarchés britannique Sainsbury’s va supprimer environ 2.000 emplois au Royaume-Uni. Ainsi le groupe espère économiser jusqu’à 500 millions de livres sterling (560 millions d’euros), afin de concurrencer les discounters.

Colruyt lance sa box repas

18/10/2017

Colruyt lance un colis repas pour ménages avec enfants, avec tous les ingrédients nécessaires à la préparation de trois repas. Pas besoin d’abonnement pour commander sa box repas qui sera disponible dès le lendemain.

Back to top