Glacio veut déployer le concept ‘IJsboerke Shop’ | RetailDetail

Glacio veut déployer le concept ‘IJsboerke Shop’

Glacio veut déployer le concept ‘IJsboerke Shop’

Six mois après la mise au point d’un plan de relance, IJsboerke est à nouveau en pleine forme, annonce le nouveau propriétaire Glacio. D’ici peu un ‘IJsboerke Shop’ ouvrira ses portes au cœur d’Anvers, le démarrage d’un véritable concept. Par ailleurs les célèbres camionnettes ne disparaîtront pas totalement de la scène…

Lancement des ‘IJsboerke Shops’

En début d’année IJsboerke était à l’agonie, mais depuis la reprise par Glacio, la marque légendaire remonte la pente. Le glacier 100% belge ouvrira d’ici peu un deuxième ‘IJsboerke Shop’ au cœur d’Anvers (Sint-Pieterstraat, entre le Melkmarkt et la Groenplaats).


Glacio croit fortement à ce nouveau concept  : « Le premier point de vente a ouvert ses portes au Shopping Center de Wijnegem. Le deuxième s’installera au centre d’Anvers, après quoi la formule sera également déployée dans d’autres endroits », commente Glacio, sans pour autant préciser de lieux ni de nombres.


Déjà 30.000 fans Facebook

Grâce aux ‘IJsboerke Shops’, le nouveau propriétaire souhaite rapprocher la marque du public. La campagne marketing de ce nouveau concept bat son plein, avec notamment une participation à Vlaanderen Muziekland et des innovations autour des personnages de Studio 100. IJsboerke a également misé sur les médias sociaux : « En quelques mois de temps le nombre de fans a augmenté de 6.000 à plus de 30.000 », affirme le glacier.


Un investissement nécessaire, car l’arme marketing par excellence d’IJsboerke, les célèbres camionnettes ont disparu de nos quartiers depuis plusieurs mois. Après la reprise, Glacio a immédiatement annoncé son intention de céder la division de vente à domicile. Début de ce mois une part importante de la clientèle – quelque 50.000 adresses – a été reprise par Eismann.


Par contre IJsboerke continue d’approvisionner les clients du secteur horeca. « Pour ce faire un service de distribution directe a été créé, ce qui a permis de garder à bord une partie des anciens vendeurs à domicile, qui circuleront encore avec les fameuses camionnettes IJsboerke », commente Glacio.


Certes les camionnettes ne livreront plus les clients à domicile, mais cela ne devrait pas poser problème, souligne le nouveau propriétaire : « Les produits IJsboerke sont disponibles dans 99% du réseau retail et dans plus de 5.000 établissements horeca de notre pays. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Albert Frère goûte aux fricadelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricadelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.