Godiva versera d’énormes dommages et intérêts pour son chocolat « belge »

Godiva versera d’énormes dommages et intérêts pour son chocolat « belge »
Shutterstock.com

Godiva a conclu une transaction pénale de 15 millions de dollars (12,9 millions d’euros) avec les consommateurs américains. Ils pensaient acheter des chocolats belges.

 

Slogan

C’est le slogan « Belgique 1926 » du chocolatier qui est à l’origine de la transaction, écrit Gazet van Antwerpen. Les consommateurs américains auraient accepté de payer un prix plus élevé pour les chocolats parce qu’ils croyaient qu’ils avaient été produits en Belgique. En réalité, les pralines sont cependant produites en Pennsylvanie : le slogan fait uniquement référence au fait que Godiva a été fondée dans notre pays.

 

Le producteur de pralines est maintenant disposé à payer un total de 15 millions de dollars aux « victimes ». En l’occurrence : toutes les personnes ayant acheté du chocolat Godiva aux États-Unis après le 31 janvier 2015. La transaction doit cependant encore être approuvée par un juge.