Godiva veut conquérir le monde avec l’aide des supermarchés

Godiva veut conquérir le monde avec l’aide des supermarchés
Shutterstock

D’ici peu le chocolatier belge Godiva vendra ses pralines dans les supermarchés. Un accord en ce sens a été conclu avec des chaînes telles qu’Albert Heijn et Sainsbury’s. Jusqu’à présent Godiva vendait ses produits uniquement via ses propres magasins.

Objectif : CA de 2 milliards de dollars

La nouvelle ligne ‘Godiva Masterpieces’ sera disponible dans les supermarchés d’ici peu. Pour ce faire le chocolatier a conclu des accord avec Sainsbury’s au Royaume-Uni et avec Albert Heijn en Belgique et aux Pays-Bas, ainsi qu’avec des supermarchés au Canada, en Chine, en Arabie saoudite, en Turquie, aux Etats-Unis et en Suède.


Actuellement Godiva compte 800 magasins en gestion propre, répartis dans une centaine de pays. En outre ses pralines sont également en vente dans de grands magasins, des boutiques spécialisées,  dans les aéroports et online. Grâce à la collaboration avec Sainsbury’s, 500 points de vente supplémentaires s’y ajouteront d’un coup, alors qu’auparavant les pralines de Godiva n’y étaient disponibles que dans 12 magasins en gestion propre et dans certains grands magasins.


L’introduction de la marque dans les supermarchés doit permettre à Godiva d’accélérer sa croissance : d’ici 2022 le chiffre d’affaires devrait atteindre 2 milliards de dollars (1,7 milliard d’euros). Il s’agirait de plus du double par rapport au chiffre d’affaires actuel.


Godiva fait partie de Pladis, le département confiseries du turc Yildiz Holding, qui nourrit de hautes ambitions pour Godiva et qui pour ce faire a élargi l’assortiment et a introduit la marque sur de nouveaux marchés, comme l’Asie et le Moyen-Orient.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Une boîte vide, remplie d’air

08/12/2017

Le supermarché n’est qu’une poubelle remplie de nullités, voilà ce que nous apprenions cette semaine, parmi d’autres infos FMCG captivantes que saint Nicolas nous a apportées dans sa hotte. Voici votre résumé hebdomadaire mitonné par RetailDetail Food!

Walmart ne veut plus être perçu comme un simple magasin

07/12/2017

Le géant américain de la grande distribution Walmart a décidé de changer son nom légal ‘Wal-Mart Stores’ en 'Walmart' tout court, car à l’ère du e-commerce l'enseigne se veut plus qu’une simple chaîne de magasins physiques.

Les frères Mestdagh se retirent de la direction opérationnelle du Groupe Mestdagh

05/12/2017

Les frères Eric et John Mestdagh ont décidé de se retirer de la direction opérationnelle du Groupe Mestdagh à partir de l’été prochain. Ils resteront néanmoins impliqués dans les stratégies à long terme de l’entreprise.

Ahold fait la leçon à Delhaize : il faut innover plus rapidement

05/12/2017

Delhaize doit innover plus rapidement et c’est au directeur d’Albert Heijn, Wouter Kolk, d’apprendre aux Belges comment s’y prendre, affirme Dick Boer, CEO d’Ahold Delhaize dans une interview surprenante, où il évoque également Amazon et bol.com.

La bière d’AB InBev 3% plus chère à partir de l’an prochain

05/12/2017

A partir du 1er janvier les bières d’AB InBev coûteront en moyenne 3,04% plus cher. Pour le secteur de l’horeca la hausse de prix s’élèvera à 3,12% et pour les magasins à 2,83%. Cette mesure concerne l’ensemble de l’assortiment.

Les accises élevées pèsent sur l’industrie alimentaire belge

05/12/2017

L’an dernier l’industrie alimentaire belge a progressé d’environ 3%. Toutefois cette croissance est entièrement attribuable à l’exportation, car sur le marché intérieur on observe un recul de 1,7%, et ce pour la première fois en dix ans.

Back to top