Godiva veut conquérir le monde avec l’aide des supermarchés

Godiva veut conquérir le monde avec l’aide des supermarchés

Godiva veut conquérir le monde avec l’aide des supermarchés
Shutterstock

D’ici peu le chocolatier belge Godiva vendra ses pralines dans les supermarchés. Un accord en ce sens a été conclu avec des chaînes telles qu’Albert Heijn et Sainsbury’s. Jusqu’à présent Godiva vendait ses produits uniquement via ses propres magasins.

Objectif : CA de 2 milliards de dollars

La nouvelle ligne ‘Godiva Masterpieces’ sera disponible dans les supermarchés d’ici peu. Pour ce faire le chocolatier a conclu des accord avec Sainsbury’s au Royaume-Uni et avec Albert Heijn en Belgique et aux Pays-Bas, ainsi qu’avec des supermarchés au Canada, en Chine, en Arabie saoudite, en Turquie, aux Etats-Unis et en Suède.


Actuellement Godiva compte 800 magasins en gestion propre, répartis dans une centaine de pays. En outre ses pralines sont également en vente dans de grands magasins, des boutiques spécialisées,  dans les aéroports et online. Grâce à la collaboration avec Sainsbury’s, 500 points de vente supplémentaires s’y ajouteront d’un coup, alors qu’auparavant les pralines de Godiva n’y étaient disponibles que dans 12 magasins en gestion propre et dans certains grands magasins.


L’introduction de la marque dans les supermarchés doit permettre à Godiva d’accélérer sa croissance : d’ici 2022 le chiffre d’affaires devrait atteindre 2 milliards de dollars (1,7 milliard d’euros). Il s’agirait de plus du double par rapport au chiffre d’affaires actuel.


Godiva fait partie de Pladis, le département confiseries du turc Yildiz Holding, qui nourrit de hautes ambitions pour Godiva et qui pour ce faire a élargi l’assortiment et a introduit la marque sur de nouveaux marchés, comme l’Asie et le Moyen-Orient.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.