Grâce aux drives Leclerc rattrape son retard sur Carrefour

Grâce aux drives Leclerc rattrape son retard sur Carrefour

La chaîne de supermarchés française Leclerc a réalisé un chiffre d’affaires de 15,9 milliards d’euros au premier semestre 2013, soit une hausse de 4,7% par rapport à la même période en 2012. A noter surtout la forte hausse des ventes dans les drives qui permettent à Leclerc de réduire l’écart avec le leader du marché français Carrefour.

Les drives représentent 38% de la croissance des ventes

La forte hausse du chiffre d’affaires des drives – les ventes y ont augmenté de 68% à 720 millions d’euros – est attribuable principalement à l’expansion du réseau : durant le premier semestre pas moins de 81 nouveaux drives se sont ajoutés. Actuellement l’enseigne ouvre en moyenne un drive par semaine. D’ici la fin de cette année le cap des 400 drives sera  probablement franchi ; bien avant le délai de 2015 prévu initialement.


Les drives représentent 4,5% du chiffre d’affaires total de Leclerc, mais génèrent  38% de la croissance,  ce qui  a permis à Leclerc d’augmenter sa part de marché : celle-ci s’élève actuellement à 19%, soit 0,8% de plus qu’il y a douze mois.


Carrefour pas encore détrôné

Toutefois l’objectif du président-directeur général Edouard Leclerc de devenir leader du marché français n’a pas encore été tout à fait atteint. En effet, selon Kantar World Panel, fin juin l’actuel numéro un Carrefour détenait une part de marché de 20,4%.


Pourtant Edouard Leclerc a déjà eu un petit avant-goût de cette place de numéro un durant la période du 22 avril au 19 mai. Leclerc détenait alors une part de marché de 19,9%, contre 19,6% pour Carrefour. Après quoi ce dernier a rétabli son hégémonie.


Vraisemblablement la guerre des prix entre les deux protagonistes se poursuivra durant les prochains mois, car Leclerc entend se positionner comme chaîne la meilleur marché.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: