Grève chez Delhaize à cause du coronavirus

Grève chez Delhaize à cause du coronavirus
Tobias Arhelger / Shutterstock.com

Des grèves ont éclaté dans quatre magasins Delhaize. Le personnel n’est pas d’accord avec la proposition de la chaîne de supermarchés pour récompenser les employés de leurs efforts durant la crise du coronavirus.

 

Trois magasins à Bruxelles

À Bruxelles, le personnel maintient trois supermarchés Delhaize fermés pour cause de grève. Ils réagissent ainsi au régime de compensation que veut offrir le détaillant à ses employés dont la charge de travail est très importante depuis l’arrivée du coronavirus en Belgique. Entre-temps, un magasin de Namur se serait aussi joint à la protestation.

 

La direction propose d’accorder aux employés cinq jours de congé supplémentaires et de prévoir une prime de 400 à 500 euros pour chacun d’entre eux. Une fermeture anticipée à 20 heures au lieu de 21 heures le vendredi soir serait également une mesure mise en place pour aider le personnel.

 

Insuffisant par rapport aux risques

Les syndicats rejettent pourtant la proposition et qualifient la rémunération « d’insuffisante par rapport aux risques » dans une brochure destinée aux employés, rapporte le journal De Tijd. « Votre santé n’a pas de prix. Vous, les employeurs, devez en être conscients », déclarent les syndicats CSC, SETca et CGSLB de manière unanime.

 

La grève dans les trois succursales de Bruxelles a cependant éclaté spontanément. Le syndicat CSC se distance d’ailleurs explicitement de l’action et dit vouloir « s’appuyer sur le projet d’accord » qui a été proposé avec la direction. Le porte-parole de Delhaize, Roel Dekelver, a déclaré à De Tijd que la proposition était correcte et que la chaîne de supermarchés faisait tout son possible pour protéger les clients et le personnel.